NOUVELLES

Un garçon de 10 ans retrouvé séquestré dans des conditions répugnantes en Ontario

30/05/2014 01:12 EDT | Actualisé 30/07/2014 05:12 EDT
diane39 via Getty Images

LONDON, Ont. - Un garçon âgé de 10 ans a été retrouvé enfermé dans la chambre d'un domicile de London, en Ontario, où il serait resté pendant deux ans dans des conditions sanitaires répugnantes, ont annoncé les autorités policières vendredi.

L'enfant a été transporté dans un centre hospitalier jeudi, où il a reçu un diagnostic de malnutrition et d'insuffisance pondérale. La pièce où il a été découvert était remplie de déchets alimentaires, de selles et d'urine, ont précisé les autorités.

«Il y avait beaucoup de déchets dans la maison», a déclaré l'inspecteur Kevin Heslop lors d'une conférence de presse, vendredi. «Il y avait de nombreux emballages de nourriture. Dans la chambre, plus spécifiquement, le lit était trempé d'urine, tout comme le pantalon de pyjama du garçon, et il y avait des déchets alimentaires partout dans la maison.»

Toujours selon M. Heslop, l'enfant était habituellement nourri deux fois par jour, avec des restes de nourriture provenant d'établissements de restauration rapide.

D'après les policiers, le garçon était sous la supervision de son oncle et de sa tante. Leur identité n'a pas été dévoilée pour protéger celle de l'enfant.

La chambre principale dans laquelle le garçon a été retrouvé comportait un accès à une toilette et à une douche, mais l'ensemble de la maison était dans un état insalubre, ont précisé les autorités.

L'oncle et la tante du garçon ont été accusés d'avoir omis de fournir les choses nécessaires à l'existence d'un enfant et de séquestration.

Les policiers ont précisé que le couple avait également un enfant biologique, une fille de neuf ans, mais rien ne prouve pour l'instant qu'elle ait aussi été enfermé dans la maison. La directrice exécutive de la branche locale de la protection de la jeunesse, Jane Fitzgerald, a précisé que la fille et le garçon avaient été confiés aux services sociaux.

Selon l'inspecteur Heslop, les parents biologiques du garçon ne vivent pas au Canada, mais l'enfant est arrivé au pays en 2010 et vivait depuis avec son oncle et sa tante. Les enquêteurs n'ont pas encore été en mesure de contacter les parents de l'enfant. Le garçon ne semble pas être allé à l'école, a poursuivi M. Heslop.

«Je crois que nous avons été contents de découvrir que certaines des choses qu'il désirait immédiatement étaient de la nourriture ordinaire et d'aller à l'école. Je crois que c'est un bon signe. Il veut réintégrer le monde», a déclaré Mme Fitzgerald.

Les autorités ont indiqué avoir été contactées par une source anonyme qui s'inquiétait de la présence d'un enfant seul dans la maison jusque tard dans la nuit. Selon Mme Fitzgerald, il ne s'agit pas d'une dénonciation facile à faire, mais cela peut permettre de sauver la vie d'un enfant.

L'enquête se poursuit.

INOLTRE SU HUFFPOST

10 crimes majeurs qui ont choqué les États-Unis