NOUVELLES

Bangui: la force Sangaris visée par des tirs, pas de victime

30/05/2014 06:47 EDT | Actualisé 30/07/2014 05:12 EDT

Des véhicules de la force française Sangaris ont été visés par des tirs vendredi matin à Bangui où les forces internationales sont confrontées à une nouvelle flambée de violences, a-t-on appris de source militaire.

"La force Sangaris a subi des tirs au moins une fois ce matin à Bangui", a indiqué cette source. Les soldats ont répliqué avec des "tirs de semonce" en l'air. "Il n'y pas de blessés du côté de Sangaris", a-t-on ajouté sans plus de détails.

"Des groupes armés refusent de désarmer et s'en prennent à la Misca (force africaine) et à Sangaris", a indiqué cette source. "Nous essuyons des tirs sporadiques quand des véhicules de la force passent mais ces groupes armés ne tiennent pas de position", a-t-elle poursuivi.

"Tout est mis en oeuvre par la force internationale pour ramener le calme" dans Bangui, où deux personnes ont été tuées par balle et plusieurs ont été blessés lors de manifestations de la population pour protester contre la présidente de transition et les forces internationales jugées incapable de désarmer les groupes armés.

Les forces française et africaine ont lancé un appel au calme vendredi dans un message diffusé par les radios centrafricaines. Elle ont prévenu qu'elle réagiraient "avec la plus grande détermination à toute prise à partie" de leurs soldats ou de menaces contre des habitants de Bangui.

sj/xbs/jpc

PLUS:hp