NOUVELLES

Yémen: un officier de police et son fils abattus dans le sud-est

29/05/2014 07:42 EDT | Actualisé 29/07/2014 05:12 EDT

Un officier du renseignement yéménite et son fils ont été abattus jeudi par des hommes circulant à moto à Moukalla, chef-lieu du Hadramout, dans le sud-est du Yémen, selon une source de sécurité.

L'attaque a eu lieu en milieu de journée dans le centre de Moukalla lorsque deux hommes à moto ont tiré à la klachnikov contre la voiture du colonel Salmine al-Obtani, le tuant ainsi que son fils qui l'accompagnait, a-t-on ajouté de même source.

Des dizaines de personnes, dont de nombreux officiers de la police et de l'armée, ont été tuées ces dernières années au Yémen dans des attentats perpétrés par des hommes circulant à moto.

Mercredi, le ministère de la Défense a annoncé la mort à Sanaa de deux membres présumés d'Al-Qaïda, accusés d'être derrière une série d'attentats perpétrés par des hommes à moto.

La multiplication de ce genre d'attentats avait conduit l'an dernier les autorités à interdire par moments la circulation des motos à Sanaa, où elles sont utilisées comme taxis.

Ces attentats étaient souvent attribués à Al-Qaïda, qui a profité de l'affaiblissement du pouvoir central en 2011 au Yémen, à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer son emprise dans le pays.

faw/wak/tm/feb

PLUS:hp