NOUVELLES

Manifestant tué à Istanbul: Le coupable est un policier (agence)

29/05/2014 07:34 EDT | Actualisé 29/07/2014 05:12 EDT

Les examens effectués sur l'arme à feu qui a causé la mort d'une personne en marge de violents affrontements la semaine dernière à Istanbul ont révélé qu'elle appartient à un policier, rapporte jeudi l'agence Dogan.

Selon l'Institut médico-légale de la métropole turque c'est un policier qui a ainsi tué le 22 mai Ugur Kurt, atteint d'une balle à la tête au moment où il assistait à des funérailles dans le quartier populaire d'Okmeydani.

La police avait tiré à balles réelles pour disperser des manifestants qui leur lançaient des pierres et des cocktails Molotov mais le ministre de l'Intérieur, Efkan Ala, avait rejeté dans un premier temps la responsabilité des forces de sécurité, demandant que les armes des policiers en mission dans cette zone ce jour là soient examinées avant toutes poursuites.

Le bureau du procureur d'Istanbul a demandé l'autorisation du gouverneur d'Istanbul, comme le veut la loi, pour lancer des poursuites judiciaires contre le policier qui a fait usage de son arme et dont l'identité n'a pas été dévoilée, ajoute Dogan.

Une deuxième personne avait par la suite trouvé la mort dans les incidents survenus entre manifestants et la police dans ce quartier sensible de la ville.

Les deux personnes tuées ne faisaient pas partie des manifestants.

Les affrontements avaient éclaté au moment où des dizaines de personnes manifestaient contre le gouvernement et à la mémoire d'un adolescent de 15 ans, tué l'année dernière lors d'une manifestation antigouvernementale.

BA/fw

PLUS:hp