NOUVELLES

L'ex-président équatorien Jamil Mahuad condamné à 12 ans de prison

29/05/2014 08:51 EDT | Actualisé 29/07/2014 05:12 EDT

QUITO, Équateur - La Cour suprême de l'Équateur a condamné par contumace l'ancien président Jamil Mahuad à 12 ans de prison pour détournement de fonds publics durant la crise financière dans le pays, à la fin des années 1990.

Dans son jugement annoncé jeudi, la cour affirme qu'elle a décidé d'imposer une peine sévère parce que les conséquences des crimes de l'ancien président touchent toujours les épargnants équatoriens. Le jugement peut encore faire l'objet d'un appel.

M. Mahuad a fait valoir que le procès intenté contre lui était une persécution politique pour les décisions impopulaires qu'il a prises en tant que président pour combattre l'inflation incontrôlée. Parmi ces mesures, il avait notamment imposé le gel des dépôts bancaires et l'abandon de la monnaie nationale, le sucre, en faveur du dollar américain.

L'ancien président a fui l'Équateur en 2000 lors d'une révolte militaire. Depuis, il s'est installé aux États-Unis et a enseigné à l'université Harvard.

PLUS:pc