NOUVELLES

Les négociations entre la LCF et le syndicat des joueurs sont rompues

29/05/2014 03:01 EDT | Actualisé 29/07/2014 05:12 EDT

TORONTO - Les discussions entre la LCF et ses joueurs concernant une nouvelle convention collective ont été rompues.

Des représentants de la LCF ont brusquement quitté la table pendant la deuxième journée des négociations. Le président de l'Association des joueurs de la LCF, Scott Flory, a déclaré que la ligue a rejeté une nouvelle proposition avancée par le syndicat.

Selon Flory, l'Association a modifié sa demande initiale sur le partage des revenus, offrant une solution de compromis qu'il a appelée la «clause de protection des revenus». Celle-ci donnerait lieu à un plafond salarial fixe, qui commencerait à 5,8 millions $ et augmenterait de trois pour cent annuellement, pour un minimum de deux ans.

Après la deuxième année, s'il y avait augmentation des revenus à travers la ligue s'élevant à plus de 12 millions $, excluant la Coupe Grey, les parties auraient renégocié le plafond ou la convention collective aurait été conjointement annulée à la fin de cette saison-là. Le syndicat a aussi proposé l'octroi d'un boni unique aux vétérans d'une valeur minimale de 15 000 $ chacun.

L'actuelle convention collective entre la ligue et les joueurs est arrivée à échéance à minuit, heure de l'Est, vendredi matin. Les camps d'entraînement des équipes doivent en principe commencer dimanche. Les joueurs ont fait savoir qu'ils se présenteront aux camps même en l'absence d'une nouvelle entente.

Le commissaire de la LCF, Mark Cohon, a de son côté indiqué que les joueurs ont rejeté une offre de la ligue, plus tôt jeudi.

«Cet après-midi, la Ligue canadienne de football a fait parvenir directement aux joueurs sa meilleure offre pour une nouvelle convention collective, a fait savoir Cohon par voie de communiqué. Malheureusement, cette meilleure offre a été rejetée, plus tôt (jeudi) matin, par le comité directeur de l'AJLCF. Nous croyons fermement qu'elle est juste et équitable pour les deux parties. Nous voulons voir du football. Nous voulons que notre saison débute comme prévu. Mais pas au prix de la proposition irréaliste soumise par l'AJLCF. Nous espérons que le comité directeur de l'AJLCF soumettra cette offre à un vote des joueurs.»

Les deux parties se sont rencontrées en personne, jeudi matin, après 12 heures de discussions mercredi. La ligue a quitté peu après, avec la nouvelle proposition syndicale en mains, semble-t-il. Des représentants de la ligue sont retournés à la table environ deux heures plus tard, mais ils ont de nouveau quitté après quelques instants seulement, sans dire un mot.

L'Association des joueurs demandait à l'origine que le plafond salarial s'élève à 6,24 millions $.

PLUS:pc