NOUVELLES

Les exportations du Nouveau-Brunswick devraient connaître une hausse cette année

29/05/2014 09:43 EDT | Actualisé 29/07/2014 05:12 EDT

MONCTON, N.-B. - Les exportations du Nouveau-Brunswick devraient connaître une hausse cette année, portées par la croissance de l'industrie de la foresterie.

C'est ce que prévoit Exportation et développement Canada dans des prévisions publiées jeudi.

L'organisme précise que les ventes à l'étranger, qui ont connu une légère baisse l'an dernier, devraient afficher des gains de 3 pour cent cette année et l'an prochain.

Une progression qui sera grandement liée à l'essor de l'industrie de la foresterie dans la province, dont les exportations devraient croître de 14 pour cent année et de 8 pour cent l'an prochain, principalement en raison de la reprise rapide du secteur de la construction résidentielle aux États-Unis.

L'économiste en chef d'EDC, Peter Hall, a rappelé que 90 pour cent des exportations du Nouveau-Brunswick ont comme destination le marché américain.

Une dépendance qui est profitable à la province, continue-t-il, puisque l'économie américaine prend du mieux.

Mais M. Hall précise que la province ne pourra uniquement compter sur le secteur de la foresterie, puisque 70 pour cent des exportations néo-brunswickoises dépendent du secteur énergétique, soumis aux fluctuations des cours du pétrole.

L'organisme estime également que les récents accords de libre-échange conclus avec la Corée du Sud et l'Europe permettront d'enregistrer des gains de 3 pour cent dans le secteur agroalimentaire, qui se répercutera notamment par une hausse des prix pour les exportations des produits de la mer.

PLUS:pc