NOUVELLES

Le dirigeant de BlackBerry a plus confiance dans l'avenir du fabricant

29/05/2014 04:14 EDT | Actualisé 29/07/2014 05:12 EDT

TORONTO - Le chef de la direction de BlackBerry (TSX:BB), John Chen, estime que les chances de survie du fabricant de téléphones intelligents se sont améliorées et sont maintenant de 80 pour cent.

Après plus de six mois à la tête de BlackBerry, M. Chen a offert jeudi une vision plus positive de l'avenir de l'entreprise de Waterloo, en Ontario, alors qu'il prenait la parole dans le cadre de la conférence technologique Re/code, en Californie. Il avait précédemment estimé à 50 pour cent les chances de survie de la firme.

M. Chen a été embauché en novembre dernier afin de réorganiser les activités de BlackBerry, en difficulté, à la suite de ses succès chez le fabricant de logiciels Sybase, qui a retrouvé, sous sa gouverne, la voie du succès en se concentrant sur la technologie sans fil.

Bien qu'il ait reconnu que les problèmes à régler demeurent nombreux pour BlackBerry, M. Chen a indiqué que l'entreprise n'était pas morte, même si certaines données de l'extérieur laissent croire que de nouveaux ennuis sont à venir.

Des données rendues publiques par l'agence de recherche International Data Corp. (IDC), mercredi, laissent entendre que la présence de la société ontarienne est en train de diminuer, avec une part de marché qui devrait glisser sous la barre d'un pour cent cette année.

Les livraisons de combinés de la firme devraient quant à elles dégringoler de près de 50 pour cent, à 9,7 millions d'unités, affirme IDC dans son rapport.

Malgré la baisse de popularité des appareils BlackBerry, le marché du combiné demeure une priorité, a assuré M. Chen.

Les actions de BlackBerry ont terminé la séance de jeudi à 8,40 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 48 cents, ou 6,06 pour cent, par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc