NOUVELLES

La mission du Bluefin-21 prend fin sans que le Boeing malaisien ait été retrouvé

29/05/2014 10:31 EDT | Actualisé 29/07/2014 05:12 EDT

CANBERRA, Australie - Le Boeing malaisien disparu depuis près de trois mois ne se trouve pas là où on le cherche depuis plusieurs semaines, concluent les enquêteurs, et les signaux acoustiques entendus provenaient vraisemblablement d'une autre source.

La mission du véhicule sous-marin automatisé qui tentait de retrouver le vol MH370 a pris fin mercredi soir, dans le sud de l'océan Indien, sans que le Bluefin-21 en ait détecté la moindre trace.

Les recherches seront maintenant interrompues pendant quelques mois, le temps que de l'équipement plus sophistiqué soit mobilisé pour fouiller un secteur nettement plus vaste de 56 000 kilomètres carrés.

L'agence australienne qui coordonne les recherches n'a pas voulu dire vers quelle région elles se déplaceront maintenant. Le ministre australien des Transports, Warren Truss, a indiqué que l'analyse des signaux qui ont mené à la délimitation du secteur actuel se poursuivra.

Le gouvernement malaisien a rendu publiques, plus tôt cette semaine, les données satellitaires qui ont été utilisées pour déterminer que l'avion a plongé dans le sud de l'océan Indien. Ces données ne suffiront toutefois probablement pas à éclaircir le mystère.

Le Boeing 777 et les 239 personnes qui se trouvaient à bord se sont vol se sont volatilisés le 8 mars, lors d'un vol entre Kuala Lumpur et Pékin.

PLUS:pc