POLITIQUE

Transaction Quebécor–Transcontinental : la FNC-CSN craint une «montréalisation» de l'information

28/05/2014 08:05 EDT | Actualisé 28/05/2014 10:45 EDT
Ruth Jenkinson via Getty Images

La Fédération nationale des communications-CSN (FNC-CSN) s’inquiète de l’avenir de l’information en région à la suite de la décision du Bureau de la concurrence sur l'acquisition, par Transcontinental, des journaux hebdomadaires de Québecor Média.

«Nous prenons acte de cette décision et nous resterons résolument à l'affût des développements qui suivront. Pour nous, la protection des emplois et de la couverture de l'information en région a été et restera toujours une priorité», a déclaré Pierre Roger, président de la FNC-CSN.

Aujourd’hui, le Bureau de la concurrence a donné son aval à la vente de plusieurs journaux régionaux du groupe Québecor à Transcontinenal, tel qu'annoncé en décembre dernier. Toutefois, le Bureau impose à Transcontinental de vendre 34 de ses 154 hebdomadaires, dont certains achetés de Sun Media.

Selon le président de la FNC-CSN, la vente de ces journaux provoque une vague d’inquiétude, tant chez les travailleurs qu’au niveau des populations en région. «Il faut tout faire pour préserver le droit au public d’être informé», dit-il.

Le président s’inquiète également des risques de fermeture des 34 journaux dont Transcontinental doit se départir, advenant qu’ils ne trouvent pas preneur.

Il souligne aussi qu’il s’agit de plusieurs mauvaises nouvelles en peu de temps pour l’avenir de la presse en région, faisant référence à la possibilité de fermeture des journaux régionaux de Gesca.

«On ne veut pas de montréalisation de l’information», déplore-t-il, indiquant que l’information en région est cruciale pour la vitalité de plusieurs villes et villages.

Pour la suite des choses, le président de la FNC-CSN n’exclut pas la possibilité de créer une large coalition regroupant différents acteurs afin de promouvoir l’information en région.

Rappelons que la Fédération nationale des communications-CSN regroupe 7000 membres œuvrant dans les domaines des communications et de la culture.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 7 géants des médias au Canada