NOUVELLES

La suspecte de l'enlèvement de Victoria inanimée à l'hôpital

28/05/2014 09:31 EDT | Actualisé 28/07/2014 05:12 EDT
Courtoisie

La femme soupçonnée d'avoir enlevé la petite Victoria au Centre hospitalier régional de Trois-Rivières est inanimée à l'hôpital. La jeune femme bénéficierait d'une aide respiratoire et sa comparution serait ainsi reportée.

Les causes de son état de santé demeurent inconnue.

La femme n'a toujours pas été interrogée par les policiers.

Arrêtée lundi soir dans son appartement en possession du bébé, la suspecte était détenue depuis dans une unité psychiatrique où les médecins évaluaient son état afin de déterminer si elle était apte à subir un interrogatoire et, éventuellement, un procès.

Les policiers devront donc attendre le feu vert des médecins avant de pouvoir rencontrer la jeune femme et en savoir davantage sur les raisons qui ont motivé son geste.

L'enlèvement du bébé dans la chambre de sa mère lundi soir au Centre hospitalier régional de Trois-Rivières par une femme déguisée en infirmière a créé émoi et stupéfaction dans tout le Québec.

L'enfant qui était née depuis 16 heures seulement a pu être retrouvée trois heures plus tard par un groupe de jeunes femmes qui s'étaient lancées à sa recherche à la suite de la diffusion d'une alerte Amber dans les médias et les médias sociaux.

Les parents, qui ont vécu des heures d'angoisse indicibles, ont chaleureusement remercié mardi les jeunes qui ont retrouvé leur fille à la suite de cette histoire rocambolesque.

Interpellé par cet enlèvement spectaculaire dans un département d'obstétrique, le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette, a intimé mardi aux directions d'hôpitaux de la province de revoir leurs procédures de sécurité.

Dans un communiqué de presse, la direction du Centre hospitalier régional de Trois-Rivières a fait savoir qu'elle observera une réserve dans ses intervention publiques dans cette affaire pour de ne pas nuire à l'enquête sur l'enlèvement de la petite Victoria.

Pendant ce temps, le Centre de santé et de services sociaux de Trois-Rivières poursuit son enquête interne sur les événements.

INOLTRE SU HUFFPOST

Bébé enlevé puis retrouvé à Trois-Rivières