NOUVELLES

Statistiques sur le cancer au Québec et au Canada: les points saillants

28/05/2014 03:00 EDT | Actualisé 27/07/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Voici les points saillants du rapport intitulé Statistiques canadiennes sur le cancer 2014, préparé par la Société canadienne du cancer, l'Agence de la santé publique du Canada, Statistique Canada ainsi que les registres du cancer provinciaux et territoriaux.

En 2014:

- On estime qu'il y aura 49 100 nouveaux cas de cancer au Québec et 191 300 au Canada. Ces chiffres excluent les 76 100 cas de cancer de la peau autre que le mélanome (CAPM), qui ne nécessitent pas de chirurgie invasive ou de traitements de chimiothérapie;

- On estime qu'il y aura 20 500 décès causés par le cancer au Québec et 76 600 à l'échelle nationale;

- Le cancer de la peau est le cancer le plus fréquent au Canada et l'un des cancers qui progressent le plus rapidement;

- Au Québec, en 2014, environ 930 nouveaux cas de mélanome (6500 au pays) et quelque 30 000 cancers de la peau autres que le mélanome (CAPM) seront diagnostiqués (76 100 au Canada);

- Plus de la moitié (52 pour cent) des cas nouvellement diagnostiqués seront des cancers du poumon, du sein, de la prostate et colorectaux;

- Plus d'hommes au Québec qu'ailleurs au pays recevront un diagnostic de cancer du poumon. Près du tiers des décès par cancer, soit 31 pour cent (27 pour cent au Canada), sont imputables au seul cancer du poumon (hommes et femmes). Ceci est d'abord dû au tabagisme qui a été et qui continue d'être très fréquent dans la province;

- Le cancer du sein demeure le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les femmes canadiennes (26 pour cent de l'ensemble des nouveaux cas de cancer chez les femmes);

- On estime qu'environ 6000 Québécoises (24 400 Canadiennes) recevront un diagnostic de cancer du sein et qu'environ 1350 mourront de cette maladie (5000 femmes au pays);

- Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les hommes canadiens (24 pour cent de l'ensemble des nouveaux cas de cancer chez les hommes);

- On estime qu'environ 4600 Québécois (23 600 hommes canadiens) recevront un diagnostic de cancer de la prostate et qu'environ 880 hommes (4000 Canadiens) mourront de cette maladie;

- Le cancer colorectal a un impact important sur la mortalité chez les hommes et les femmes combinés, avec 12 pour cent de tous les décès par cancer au Québec et au Canada (2e cause de mortalité globalement);

- On estime qu'environ 6500 Québécoises et Québécois (24 300 Canadiens) recevront un diagnostic de cancer colorectal et qu'environ 2450 (9200 au Canada) mourront de la maladie;

- Le taux de mortalité au Canada a atteint un sommet il y a 25 ans, en 1988. Grâce à l'amélioration de la prévention, du dépistage et des traitements, on estime que 126 000 décès de plus ont été évités depuis.

PLUS:pc