NOUVELLES

Les Rangers promettent de mieux jouer au retour à Madison Square Garden

28/05/2014 12:10 EDT | Actualisé 27/07/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Il est plutôt paradoxal que les Rangers, qui ont eux-mêmes remonté les Penguins dans leur série précédente après avoir tiré de l'arrière 3-1 contre Pittsburgh, aient péché par excès de confiance face au Canadien, mardi. Mais c'est ce qui est arrivé et il y aura un sixième match en finale de l'Est, jeudi, à New York.

«On s'est battu pour revenir en deuxième période mais on a fait trop d'erreurs, a déploré Martin St-Louis. Le hockey est comme ça parfois. C'est quand même une bonne équipe de l'autre côté, il faut s'attendre à ce que l'adversaire revienne fort parfois, et on a eu de la misère avec ça ce soir.»

«Ils ont fait ce qu'ils avaient à faire pour gagner, la série est désormais 3-2 et on s'en va chez nous, a résumé Alain Vigneault. On va définitivement essayer de jouer un meilleur match (jeudi) qu'on a joué ce soir — sans rien enlever au Canadien, qui a joué un bon match.

«Ça ne nous est pas arrivé souvent de jouer comme ça (défensivement), a ajouté l'entraîneur des Rangers. On va analyser ça et apporter les ajustements nécessaires. On va se préparer en conséquence en vue de la prochaine partie.»

«J'imagine que ça leur redonne un peu d'espoir, a reconnu Brad Richards. Mais on doit s'inquiéter de notre propre jeu et de notre plan de match. On ne va pas jouer comme ça à notre prochain match. On est dans une bonne situation puisqu'on revient à la maison. On a quand même remporté deux matchs sur trois (au Centre Bell), la loi de la moyenne était de leur côté, ils ont su créer des occasions.

«On retourne chez nous et on sera bien meilleur, on portera davantage attention à notre structure de jeu et aux détails», a ajouté Richards.

À l'instar de Michel Therrien, Vigneault a jugé que la sanction imposée à John Moore (punition majeure et expulsion du match) pour son coup à la tête de Dale Weise était appropriée.

«La bonne décision a été prise sur la patinoire, a dit le pilote du club new-yorkais. John Moore n'est pas ce genre de joueur-là mais la mise en échec était en retard, et le geste a été puni en conséquence.

«La ligue va faire ce qu'elle a à faire», a ajouté Vigneault, en évoquant la possibilité d'une suspension.

Vigneault a par ailleurs indiqué qu'il n'a jamais songé à ramener Henrik Lundqvist dans le match au début de la troisième période, même si les Rangers avaient alors rétréci l'écart au score.

Il a expliqué qu'il a envoyé Cam Talbot devant le filet des siens au milieu de la deuxième dans le but de «changer le rythme du match».

«Je voulais garder les joueurs sur le qui-vive, et ç'a fonctionné pendant un moment. Mais de toute évidence, pas assez», a lancé Vigneault.

«J'ai essayé de rester patient et de me mettre en bonne position, mais mon instinct de bagarreur doit être meilleur, a dit Lundqvist de sa performance, en-deçà de ce qu'il a affiché jusqu'ici dans la série. Je dois être plus vif. J'étais un peu lent. En tant qu'équipe, nous devons revenir avec une meilleure performance. Il y a beaucoup d'attention tournée vers moi, mais nous devons tous rehausser notre niveau de jeu d'un cran.»

PLUS:pc