NOUVELLES

Le Qatar pourrait formaliser son intérêt pour l'avion français Rafale en juin (presse)

28/05/2014 04:15 EDT | Actualisé 27/07/2014 05:12 EDT

Le Qatar pourrait formaliser son intérêt pour les avions de combat français Rafale, lors d'une visite de son nouvel émir, cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, le 23 juin à Paris, affirme le site financier La Tribune.

L'émir du Qatar "pourrait annoncer à cette occasion avoir choisi l'avion de combat français et entrer en négociations exclusives avec Dassault Aviation dans la foulée", écrit en ligne le site, citant des sources concordantes.

Une "année environ sera nécessaire pour finaliser un contrat beaucoup moins complexe que celui négocié en Inde", souligne un industriel de la filière cité par La Tribune.

Les discussions entre la France, qui prévoit de ralentir fortement ses commandes d'avions de combat, et le Qatar avaient repris en mars.

L'appareil du groupe Dassault Aviation est en concurrence avec l'Eurofighter construit par BAE Systems, Finmeccanica et EADS.

Le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier a confirmé en mars que son groupe était parvenu à s'entendre avec l'Inde sur l'organisation de la production du Rafale dans ce pays qui était entré en négociations exclusives avec Dassault en janvier 2012 pour l'achat de 126 avions de combat.

pan/fga/alc/ml

DASSAULT AVIATION

BAE SYSTEMS

FINMECCANICA

AIRBUS GROUP

PLUS:hp