NOUVELLES

Le pétrole recule un peu à New York avant les stocks de brut américains

28/05/2014 09:34 EDT | Actualisé 28/07/2014 05:12 EDT

Les prix du pétrole ont ouvert en légère baisse mercredi à New York, dans un marché sur le qui-vive à la veille d'un rapport hebdomadaire sur les stocks de brut américains, sur fond de tensions persistantes en Ukraine et Libye.

Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet cédait 29 cents, à 103,82 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le marché est sur ses gardes avant les chiffres hebdomadaires sur les réserves de brut" aux Etats-Unis pour la semaine achevée le 23 mai du département américain de l'Energie (DoE), a relevé Carl Larry de Oil Outlooks and Opinions.

Ces données seront publiées jeudi dans la matinée, avec un jour de retard sur le calendrier habituel en raison du jour férié de Memorial Day lundi aux Etats-Unis.

Proches de niveaux record, ces stocks de pétrole avaient enregistré la semaine dernière une chute inattendue de 7,2 millions de barils, un signe jugé de bon augure pour la demande du premier consommateur d'or noir au monde.

"Les tensions géopolitiques continuent à influencer le marché", a noté pour sa part Matt Smith de Schneider Electric, citant "la recommandation des Etats-Unis à leurs ressortissants de quitter la Libye en raison de l'instabilité croissante" qui y règne.

Ce pays clef dans la production pétrolière en Afrique du Nord est en proie au chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi en octobre 2011, les autorités de transition ne parvenant pas à contrôler les innombrables milices armées qui font la loi dans le pays.

Le blocage des terminaux pétroliers par des rebelles autonomistes depuis l'été dernier a provoqué la chute de la production à moins de 200.000 barils par jour contre près de 1,5 million auparavant.

Les opérateurs surveillaient aussi les tensions en Ukraine, qui restaient vives. L'armée ukrainienne a affirmé mardi avoir repris le contrôle de l'aéroport de Donetsk (est) après des combats avec les insurgés prorusses qui ont fait 40 morts.

bur-ppa/jum/sam

PLUS:hp