NOUVELLES

La Scotia abaisse son taux hypothécaire fixe de cinq ans à 2,97%

28/05/2014 01:03 EDT | Actualisé 28/07/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Banque Scotia (TSX:BNS) est devenue cette semaine la plus récente institution financière à faire des vagues sur le marché hypothécaire en abaissant son taux fixe sur cinq ans à 2,97 pour cent, le plus faible du genre parmi les grandes banques canadiennes.

Cette proposition, offerte jusqu'au 7 juin, souligne la concurrence accrue en vigueur dans le secteur hypothécaire, qui a exercé une pression à la baisse sur les taux ces derniers mois.

Le taux de la Scotia est en outre inférieur au niveau de 2,99 pour cent qui s'était attiré les foudres d'Ottawa par le passé. Le gouvernement fédéral a déjà indiqué craindre qu'un tel taux puisse entraîner une surchauffe du marché immobilier et encourager les acheteurs au surendettement.

Cependant, la Scotia a estimé que sa nouvelle offre était conforme à d'autres déjà en vigueur sur le marché.

Selon John Andrew, un expert du marché immobilier de l'Université Queen's, il est probable que d'autres banques marchent dans les pas de la Scotia pour rester en phase avec le marché concurrentiel — particulièrement dans un contexte où les ventes ont pris du retard en raison de l'arrivée tardive du printemps.

«Il ne fait aucun doute que les prêteurs hypothécaires sont très inquiets de ce faible printemps et qu'ils tentent, de toute évidence, de mettre en place un catalyseur pour le marché, et celui-ci est encore plus concurrentiel en ce moment qu'il ne le serait normalement», a observé M. Andrew.

Le ministre fédéral des Finances, Joe Oliver, a déjà indiqué que, contrairement à son prédécesseur Jim Flaherty, il n'avait pas l'intention de s'inviter dans le débat sur les taux hypothécaires, estimant que cela relevait davantage de décisions «privées» des prêteurs. Mais il a tout de même signalé qu'Ottawa garderait un oeil sur les changements.

Mercredi, M. Oliver a estimé que les changements apportés aux taux de la Scotia étaient mineurs et a répété qu'il n'avait pas l'intention d'intervenir dans cette affaire.

«C'est une minuscule différence et nous ne sommes pas ici pour établir les taux hypothécaires pour l'industrie», a affirmé M. Oliver à Ottawa.

Dans le cadre de son offre spéciale, la Banque Scotia propose aussi un taux variable de 2,47 pour cent sur cinq ans.

PLUS:pc