NOUVELLES

Climat: des entreprises énergétiques interpellées par des environnementalistes

28/05/2014 05:06 EDT | Actualisé 28/07/2014 05:12 EDT

EDMONTON - Des groupes environnementaux ont lancé une mise en garde juridique à des entreprises qu'ils accusent de financer des initiatives climato-sceptiques et de bloquer des lois favorables à la protection de l'environnement.

Greenpeace et le Fonds mondial pour la nature ont écrit à diverses entreprises internationales et canadiennes pour leur demander de fournir des précisions sur leurs méthodes de communication publique en matière de changements climatiques.

Ils soutiennent que la transmission d'informations erronées pourrait avoir des implications légales pour les dirigeants d'entreprises.

Selon Keith Stewart, responsable de la campagne Climat-Énergie à Greenpeace Canada, cette démarche épistolaire est la première étape d'une plus vaste campagne visant à empêcher les entreprises énergétiques de repousser le moment d'agir pour contrer les changements climatiques.

La stratégie est inspirée d'une campagne similaire intentée contre les fabricants des produits du tabac, qui avait été couronnée de succès.

La missive a été envoyée à cinq entreprises canadiennes: Suncor (TSX:SU), Talisman Energy (TSX:TLM), Husky Energy (TSX:HSE), EnCana (TSX:ECA) et Canadian Natural Resources (TSX:CNQ).

Des dizaines d'autres multinationales, incluant plusieurs ayant des filiales ou des activités au Canada, ont reçu le même avertissement.

PLUS:pc