NOUVELLES

Angela Merkel reste la femme la plus puissante du monde (Forbes)

28/05/2014 10:19 EDT | Actualisé 28/07/2014 05:12 EDT

La chancelière allemande Angela Merkel reste la femme la plus puissante du monde, devant la présidente de la Banque centrale américaine (Fed) Janet Yellen, selon la liste annuelle du magazine Forbes publiée mercredi.

C'est la quatrième fois consécutive que Mme Merkel s'impose au sommet du classement des femmes les plus puissantes du monde, et la neuvième fois en onze ans.

La philanthrope et femme d'affaires américaine Melinda Gates est 3e, comme l'an dernier, la présidente brésilienne Dilma Rousseff passe de la 2e à la 4e place, et la Française Christine Lagarde, directrice du Fonds monétaire international (FMI), gagne deux rangs, de la 7e à la 5e place.

Hillary Clinton est numéro 6 de cette liste annuelle des femme les plus puissantes du monde, dans laquelle 18 d'entre elles, dont Janet Yellen, figurent pour la première fois.

La nouvelle patronne de General Motors, Mary Barra, est 7e, devant Michelle Obama, 8e.

La liste compte neuf chefs d'Etat représentant 641 millions de personnes, 28 PDG et 13 milliardaires.

La plus jeune reste l'excentrique chanteuse Lady Gaga (28 ans, 67e). La plus âgée est la reine Elizabeth (88 ans, 35e).

Les 100 femmes les plus puissantes du monde (www.forbes.com/power-women) travaillent dans la technologie, la politique, les affaires, les médias, la finance, le monde du spectacle, dans des organisations caritatives ou sont milliardaires. Leur puissance a été déterminée par Forbes en fonction de leur argent, de leur puissance médiatique, de leur impact et de leurs sphères d'influence.

bd/bdx

PLUS:hp