NOUVELLES

Afghanistan: attaque contre un véhicule d'un consulat américain, deux blessés

28/05/2014 04:16 EDT | Actualisé 27/07/2014 05:12 EDT

Deux Américains ont été blessés mercredi dans une attaque contre un véhicule du consulat des Etats-Unis à Hérat, grande ville de l'ouest de l'Afghanistan, ont indiqué les autorités.

Cette attaque intervient cinq jours à peine après l'assaut contre le consulat indien dans la même ville et au lendemain de la proposition du président américain Barack Obama de maintenir des milliers de soldats en Afghanistan jusqu'en 2016.

Mercredi, un véhicule de la mission diplomatique américaine en route vers l'aéroport de Hérat a été pris pour cible par des hommes armés non identifiés circulant à moto, ont indiqué les autorités locales.

"Deux Américains ont été légèrement blessés, ils sont traités dans un hôpital espagnol à Hérat", a indiqué l'ambassade américaine dans un communiqué, précisant être en "contact étroit" avec les autorités afghanes afin d'interpeller les assaillants et de les traduire en justice.

Vendredi dernier, quatre insurgés avaient ouvert le feu sur la mission diplomatique indienne à Hérat sans toutefois faire de blessés au sein de son personnel.

Le président afghan Hamid Karzaï avait plus tôt cette semaine accusé le Lashkar-e-Taïba (LeT), un groupe islamiste armé basé au Pakistan, d'avoir perpétrée cette attaque, mais un cadre du LeT avait rejeté du revers de la main ces accusations.

L'Afghanistan connaît une vague de violences à l'approche du second tour de la présidentielle devant justement désigner le successeur de Hamid Karzaï à la tête de l'Etat.

Si les talibans, qui ont lancé il y a deux semaines leur offensive de printemps, n'ont pas réussi à perturber significativement le premier tour du 5 avril, ils pourraient redoubler d'efforts pour tenter de saboter le second, prévu le 14 juin.

Ce scrutin est considéré comme un test majeur pour ce pays pauvre, en partie contrôlé par les talibans, et qui plongera dans l'inconnu après le retrait de l'essentiel des 51.000 soldats de l'Otan d'ici à la fin de l'année.

Le président Obama a proposé mardi de maintenir 9.800 soldats en Afghanistan après 2014. Ces soldats, a-t-il précisé, quitteront graduellement le pays d'ici la fin 2016.

L'application de ce calendrier dépendra toutefois de la signature par le futur président afghan du Traité bilatéral de sécurité (BSA) encadrant les conditions d'une présence militaire américaine après 2014.

Le président Karzaï, qui est en fin de mandat, a refusé jusqu'à présent de parapher le BSA, au grand dam de Washington, mais les deux candidats en lice pour lui succéder, Ashraf Ghani et Abdullah Abdullah, se sont déjà engagés à le signer.

emh-str/gl/abk

PLUS:hp