NOUVELLES

Wall Street vivifiée par de bons indicateurs, nouveau record pour le S&P 500

27/05/2014 04:28 EDT | Actualisé 27/07/2014 05:12 EDT

Wall Street a nettement progressé mardi, confortée au retour d'un week-end prolongé par des indicateurs de bon augure pour la croissance américaine: le Dow Jones a gagné 0,42%, le Nasdaq 1,22% et le S&P 500 a atteint un nouveau sommet.

Selon les résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average s'est adjugé 69,23 points à 16.675,50 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 51,26 points à 4.237,07 points.

Le S&P 500 s'est pour sa part apprécié de 0,60%, ou 11,38 points, pour clôturer à 1.911,91 points, un niveau jamais atteint auparavant. C'est la deuxième séance à la suite que l'indice élargi, le plus regardé par les investisseurs, bat un record.

Même s'il n'y avait pas de "réelle substance" derrière la forte progression de certains titres phares du Nasdaq comme Apple ou Facebook, le marché "semble se laisser porter" par une tendance positive, selon Mace Blicksilver.

Les opérateurs ont été encouragés par une poignée de données économiques meilleures que prévu.

L'annonce d'une progression inattendue en avril des commandes de biens durables aux Etats-Unis et d'une nette révision à la hausse du chiffre pour le mois de mars avant le début de la séance a en particulier marqué les investisseurs.

Autre signal positif, le moral des ménages s'est légèrement amélioré en mai dans le pays, selon l'indice de confiance des consommateurs américains publié par le Conference Board.

Et sur le front de l'immobilier, les prix des logements ont augmenté en mars pour le 26e mois consécutif et accéléré leur progression, selon l'enquête Case-Shiller publiée par Standard & Poor's.

"Au vu de ces signes positifs, et de l'absence d'alternatives vraiment attractives pour les investisseurs en ce moment, il est normal que les indices montent", a remarqué William Lynch de Hinsdale Associates.

Le marché obligataire a terminé en hausse après un début de séance hésitant. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a reculé à 2,518% contre 2,536% vendredi soir, et celui à 30 ans à 3,367% contre 3,398% à la précédente clôture.

jum/soe/are

PLUS:hp