NOUVELLES

Ukraine: Obama assure Porochenko du soutien américain, évoque une rencontre

27/05/2014 03:17 EDT | Actualisé 27/07/2014 05:12 EDT

Le président américain Barack Obama a appelé Petro Porochenko pour le féliciter de sa victoire à l'élection présidentielle en Ukraine dimanche et lui faire part du "soutien total" des Etats-Unis, a annoncé mardi la Maison Blanche, évoquant une rencontre prochaine entre les deux hommes.

"Les deux dirigeants sont convenus de poursuivre leur dialogue lors du prochain voyage en Europe du président" américain, a indiqué l'exécutif américain dans un communiqué.

Aucune détail supplémentaire sur une rencontre entre les deux dirigeants n'a été donné. Barack Obama doit se rendre en Europe début juin pour les commémorations du 70e anniversaire du débarquement des pays alliés en Normandie.

Lors de son appel téléphonique, le président américain "a souligné l'importance de mettre en oeuvre rapidement les réformes nécessaires à l'Ukraine pour rassembler le pays et développer une économie viable, un climat attractif pour les investissements et mettre en place un gouvernement responsable qui réponde aux attentes et aux inquiétudes de tous les Ukrainiens", selon la présidence américaine.

Barack Obama a "félicité (Petro Porochenko) pour sa victoire et lui a fait part du soutien total des Etats-Unis dans ses efforts pour unifier et faire avancer son pays", précise la Maison Blanche.

M. Porochenko a été officiellement déclaré lundi "nouveau président de l'Ukraine", élu avec plus de 54% des voix. Dans le bras de fer entre Moscou et Kiev, la Russie a par ailleurs indiqué qu'une visite à Moscou du nouveau président ukrainien n'était "pas envisagée".

Sur le terrain, l'armée ukrainienne a affirmé mardi avoir repris le contrôle de l'aéroport de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, après des combats avec les insurgés pro-russes qui ont fait au moins 40 morts, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) annonçant par ailleurs avoir perdu le contact avec quatre de ses observateurs.

Le département d'Etat américain, dont le chef John Kerry avait salué dimanche "une victoire de la démocratie", a toutefois souligné que des "militants pro-russes" avaient "réussi à perturber" les élections et "perpétrer la violence et le chaos" dans l'est de l'Ukraine.

"Nous pensons et disons depuis longtemps qu'il y a un lien entre la Russie et ces militants", a affirmé la porte-parole de la diplomatie américaine, Jennifer Psaki.

"Il y a la main de la Russie derrière les actions des militants armés de l'est de l'Ukraine", a insisté la responsable américaine.

mdm-nr/are

PLUS:hp