NOUVELLES

Yémen: 3 soldats tués dans des heurts avec des rebelles chiites

20/05/2014 03:30 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

Trois soldats yéménites ont été tués mardi dans un accrochage avec des rebelles chiites dans le nord du Yémen, selon une source militaire.

L'accrochage a éclaté lorsque des rebelles ont attaqué une position de l'armée dans la banlieue ouest de la ville d'Amran, au nord de Sanaa, a précisé la même source.

Plusieurs autres soldats ont été blessés dans ces affrontements qui ont duré quelques heures, a-t-on ajouté.

La tension reste vive à Amran où les rebelles chiites, dits Houthis, se sont récemment livrés à des démonstrations de force et à des manifestations pour demander notamment la démission d'officiers et de responsables qu'ils accusent d'être "corrompus".

Ces rebelles fortement implantés dans le nord du pays, où ils contrôlent notamment la province de Saada, sont soupçonnés de chercher à gagner du terrain pour élargir leur zone d'influence dans le futur Etat fédéral yéménite, qui doit compter six provinces.

Ils avaient pris début février, après des affrontements ayant fait 150 morts, certaines localités de la province d'Amran, en délogeant le clan des Al-Ahmar, les puissants chefs de la confédération tribale des Hached.

Des sources militaires avaient a l'époque affirmé que l'objectif des rebelles était de prendre le contrôle de la ville d'Amran et d'assiéger la capitale Sanaa.

jj/ak/tm/cbo

PLUS:hp