NOUVELLES

Yémen: 27 morts dans des combats entre chiites, sunnites et l'armée

20/05/2014 05:02 EDT | Actualisé 20/07/2014 05:12 EDT

SANAA, Yémen - Des affrontements qui ont éclaté au Yémen entre des rebelles chiites du Nord, des tribus sunnites ultraconservatrices et des soldats de l'armée, ont fait 27 morts dans le nord-ouest du pays, ont rapporté mardi des autorités et des membres de tribus.

Les soldats ont bombardé le village d'al-Makhath, dans le nord-ouest de la province d'Amran, après que des affrontements ont éclaté entre des hommes du groupe rebelle armé Houthi et des sunnites ultraconservateurs, ont affirmé des responsables de la sécurité. Ces responsables et les membres de la tribu ont indiqué que 15 rebelles du groupe Hawthi, sept sunnites et cinq militaires, dont un officier, ont été tués dans ces violences. Selon les sources de la sécurité, les rebelles ont assiégé une base militaire de la région.

Il n'était pas possible de savoir ce qui avait déclenché les affrontements.

La rébellion de la tribu Houthi, dans la province nordique de Saada, près de la frontière avec l'Arabie saoudite, s'est terminée en 2010 après six ans. Récemment, toutefois, le groupe a connu des affrontements avec les sunnites.

Les houthis, qui appartiennent à la secte Zaydi qui découle de la branche chiite de l'islam, accusent les sunnites ultraconservateurs de tenter de convertir leurs fidèles. Les efforts de médiation et les cessez-le-feu visant à mettre fin aux tensions dans la région n'ont pas porté fruit.

PLUS:pc