NOUVELLES

Pierre Karl Péladeau rate la rentrée à cause d'un accident de vélo

20/05/2014 10:19 EDT | Actualisé 20/07/2014 05:12 EDT

QUÉBEC - Le député péquiste Pierre Karl Péladeau a subi plusieurs fractures à la suite d'une chute en vélo dans les Cantons-de-l'Est, en fin de semaine, ce qui l'a empêché de participer à la rentrée parlementaire, mardi.

M. Péladeau souffre de fractures à la hanche, à la clavicule ainsi qu'aux côtes, a indiqué mardi une porte-parole de l'aile parlementaire du Parti québécois à l'Assemblée nationale. À la suite de l'accident, survenu dimanche sur une route des Cantons-de-l'Est, M. Péladeau est soigné dans un hôpital de Sherbrooke, où il était toujours mardi.

Dans un communiqué du PQ, le député de Saint-Jérôme a déclaré qu'il sera contraint de rester à l'écart pour quelque temps en raison de ses blessures.

«Je tiens à dire à mes collègues que j'anticipais avec beaucoup d'émotion le début des travaux parlementaires, a-t-il dit. Je souhaite à mes collègues députés du Parti québécois, ainsi qu'à tous les membres de l'Assemblée nationale, une très bonne rentrée. Malheureusement, cet accident de vélo va me tenir alité pour un moment.»

M. Péladeau a assuré qu'il demeurera toutefois en contact avec son bureau de circonscription afin de suivre ses dossiers.

Actionnaire de contrôle du conglomérat Québecor, M. Péladeau a été élu au scrutin du 7 avril dernier. Son nom circule parmi les aspirants à la direction du PQ.

Lors d'un échange avec la presse parlementaire, le chef intérimaire péquiste Stéphane Bédard n'a pas été en mesure de préciser quand M. Péladeau, à qui il a parlé, sera de retour.

«Il était très déçu de son accident mais aussi du fait qu'il ne pouvait venir aujourd'hui, et très triste, a-t-il dit. La chance qu'on a, c'est quelqu'un qui est en pleine forme, qui a une force de caractère et un courage qu'on lui connaît. Ce qu'il m'a garanti c'est qu'il va tout faire pour être sur pied le plus rapidement possible.»

M. Bédard a assuré que M. Péladeau conserve ses responsabilités de porte-parole en matière de développement économique au sein du caucus péquiste.

Le chef péquiste intérimaire n'a pas donné de détails sur les circonstances de l'accident de M. Péladeau.

«C'est un malheureux accident de vélo, effectivement, dans le parc du mont Orford, tout simplement, a-t-il dit. (...) Il a subi des fractures qui ne mettent pas sa vie en danger, mais il y a un processus de stabilisation et de réhabilitation.»

Autre candidat pressenti à la course à la direction, le député de Rosemont Jean-François Lisée a affirmé qu'il avait transmis ses souhaits de prompt rétablissement à M. Péladeau.

«Huit fractures, c'est terrible, c'est terrible, a-t-il dit. (...) J'aurais aimé le voir poser des questions (au ministre) Jacques Daoust sur l'économie mais c'est juste partie remise. Il faut juste espérer qu'il revienne le plus tôt possible.»

PLUS:pc