NOUVELLES

L'histoire turbulente de la démocratie thaïlandaise

20/05/2014 03:18 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

La Thaïlande, où l'armée a instauré mardi la loi martiale après des mois de turbulences politiques, est une monarchie constitutionnelle depuis 1932, marquée depuis des décennies par des coups d'Etat militaire.

1932

- 24 juin: Coup d'Etat militaro-civil renversant la monarchie absolue et mettant en place une monarchie constitutionnelle.

1938

- Décembre: Un officier supérieur, Phibun Songkhram, devient Premier ministre et veut transformer la Thaïlande en un régime militariste.

- 9 juin: Mort mystérieuse du roi Rama VIII. Son frère, l'actuel monarque Bhumibol Adulyadej, monte sur le trône.

1947

- 8 novembre: Coup d'Etat militaire qui conduit au retour de Phibun au pouvoir, ouvrant la voie à une direction militaire jusqu'en 1973.

1973

- 14 octobre: 400.000 manifestants emmenés par un mouvement étudiant renversent le régime militaire, ouvrant une brève période démocratique.

1976

- 6 octobre: Répression sanglante du mouvement étudiant. Retour de la dictature militaire.

1980

- Mars : Retour d'un régime semi-démocratique. Le dirigeant militaire modéré Prem Tinsulanond, Premier ministre, est victime de plusieurs tentatives de coups d'Etat.

1988

- Juillet: Législatives. Chatichai Chounhavan devient Premier ministre.

1991

- 23 février: Coup d'Etat militaire. Installation d'une junte militaro-civile.

1992

- mai: Répression de manifestations par des centaines de milliers de manifestants pro-démocratie: des centaines de morts. L'intervention du roi Bhumibol Adulyadej permet de rétablir l'ordre.

- 23 sept: Rétablissement des institutions démocratiques avec des élections remportées par le chef du parti Démocrate, Chuan Leekpai.

1997

- 2 juillet: La dévaluation du baht déclenche une crise financière régionale.

- 11 octobre: Nouvelle Constitution, saluée comme un réel progrès démocratique.

2001

- 6 janvier: Victoire électorale du magnat des télécommunications Thaksin Shinawatra.

2005

- 9 mars: Thaksin réélu Premier ministre après la victoire de son parti aux législatives de février.

2006

- février: Appelé à démissionner en raison d'un scandale lié à la vente de son groupe de télécommunications, Thaksin dissout le Parlement.

- avril: Il annonce son retrait après des législatives anticipées boycottées par l'opposition. Les élections sont invalidées en mai et un nouveau scrutin doit se dérouler en novembre.

- 23 mai: Retour de Thaksin à la tête du gouvernement.

- 25 août: Thaksin accuse des officiers de l'armée d'avoir voulu attenter à sa vie après la découverte d'engins explosifs dans une voiture près de son domicile.

- 19 sept: L'armée annonce avoir renversé Thaksin et s'être emparé du pouvoir.

2007

- 23 décembre: les partis proThaksin remportent les élections et forment une coalition gouvernementale.

2008

- Mai: les "chemises jaunes" antiThaksin redescendent dans la rue comme avant le "coup" de 2006.

- Septembre: déclaration de l'état d'urgence après des heurts entre progouvernement et antigouvernement qui font un mort. La Cour constitutionnelle destitue le Premier ministre Samak Sundaravej. Le beau-frère de Thaksin, Somchai Wongsawat, le remplace.

- Octobre: des heurts entre la police et les manifestants font deux morts et près de 500 blessés. La justice condamne Thaksin, enfui à l'étranger, à deux ans de prison pour corruption.

- Novembre-décembre: des milliers de "chemises jaunes" bloquent les aéroports de Bangkok.

- Décembre: la Cour constitutionnelle dissout le parti de Somchai qui est contraint à la démission. Abhisit Vejjajiva, du parti Démocrate, est élu Premier ministre à l'issue d'un vote au Parlement soutenu par les militaires.

2009

- Janvier-mars: les "chemises rouges" proThaksin manifestent en nombre dans la capitale.

2010

- Mars : des dizaines de milliers de "chemises rouges" descendent dans la rue pour réclamer la démission d'Abhisit.

- Avril-mai: l'affrontement entre les "chemises rouges" et l'armée fait plus de 90 morts, la plupart civils.

2011

- 3 juillet: le camp proThaksin remporte les élections.

- Août: le Parlement élit la soeur cadette de Thaksin, Yingluck Shinawatra, au poste de Premier ministre.

2012

- Novembre: premières manifestations antiYingluck.

2013

Novembre-décembre: assaut par les manifestants du siège du gouvernement. Démission des députés d'opposition.

2014

- 21 mars: la Cour constitutionnelle annule les légistalives du 2 février, fortement perturbées.

- 7 mai: la Cour constitutionnelle démet Yingluck de ses fonctions. Gouvernement intérimaire.

- 20 mai: l'armée décrète la loi martiale et déploie des soldats dans Bangkok.

bur/dth

PLUS:hp