NOUVELLES

Les Foreurs l'emportent en 2e prolongation, 4-3, et seront de la demi-finale

20/05/2014 11:15 EDT | Actualisé 20/07/2014 05:12 EDT

LONDON, Ont. - Anthony Richard a trouvé le fond du filet au début de la deuxième période de prolongation, mardi soir, et les Foreurs de Val-d'Or ont signé un gain de 4-3 face aux Oil Kings d'Edmonton en match préliminaire de la Coupe Memorial.

Le but de Richard, inscrit sur une échappée après 75 secondes d'écoulées dans la 5e période de jeu, a permis aux Foreurs de couronner deux remontées, et assure aux joueurs de l'entraîneur Mario Durocher une place en demi-finale, vendredi.

Une foule de 8745 spectateurs, dont plusieurs avaient quitté l'enceinte au moment du but victorieux, a assisté à ce qui s'est transformé en marathon.

Pierre-Maxime Poudrier, en désavantage numérique, le capitaine Samuel Henley et Shawn Ouellette-St-Amant ont réussi les autres filets des champions de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Curtis Lazar a mené l'attaque des monarques de la Ligue de l'Ouest avec un but et une passe. Henrik Samuelsson et Reid Petryk ont également fait bouger les cordages pour les Oil Kings, qui ont dominé 50-33 au chapitre des tirs aux buts.

Parmi ses 47 arrêts, le gardien Antoine Bibeau a repoussé un tir de pénalité accordé à Edgars Kulda, à mi-chemin de la première période. C'était la deuxième fois depuis le début du tournoi que l'espoir des Maple Leafs de Toronto réalisait pareil tour de force, après avoir stoppé Bo Horvat, des Knights de London, lors de la première rencontre du tournoi, vendredi.

Les Foreurs ont été poussés à la limite lors de la demi-finale et la finale de la LHJMQ, et n'ont eu que trois jours de repos avant d'affronter les Knights, qu'ils ont battus 1-0 vendredi soir. Pour ces raisons, Richard était au comble du bonheur après avoir joué les héros en deuxième période de prolongation.

«C'est énorme pour nous parce que nous avons joué deux séries de sept matchs dans la ligue, et nous avons besoin de repos. Cette pause de deux jours a beaucoup d'importance pour nous.»

«Je pense que nous méritions un meilleur sort, a déclaré l'entraîneur en chef des Oil Kings, Derek Laxdal. Nous allons devoir réagir et faire preuve de plus de résistance.»

Le dernier match du volet préparatoire mettra aux prises le Storm de Guelph, les champions de la Ligue de l'Ontario, et les Knights, l'équipe-hôtesse, mercredi.

En vertu de ses deux victoires, le Storm est déjà assuré de participer à la finale, dimanche. De leur côté, les joueurs de l'entraîneur en chef Dale Hunter doivent l'emporter mercredi pour éviter l'élimination et pour participer à un match-suicide face aux Oil Kings.

Rasage généralisé

Dans l'espoir de faire oublier la défaite de 6-3 aux mains de Guelph, la veille, les joueurs des Foreurs ont rasé leur barbe des séries éliminatoires mardi matin. Comme lors de la rencontre de lundi soir, ils ont paru plutôt amorphes en début de match, mais Bibeau leur a permis de demeurer au plus fort de la lutte. Malgré cela, les Foreurs accusaient déjà un recul de deux buts après neuf minutes de jeu.

«Antoine est tout simplement phénoménal, a loué Henley. Il nous garde dans la rencontre à chaque sortie. Il fait en sorte que tout le monde demeure calme dans le vestiaire. Il est tellement un bon gardien, un bon coéquipier et un bon joueur. Nous n'aurions probablement pas gagné le match sans lui.»

Lazar, un espoir des Sénateurs d'Ottawa, semblait partout sur la glace en première période, et son travail d'arrache-pied a permis à Petryk d'ouvrir le score à 6:22 de l'engagement initial. Moins de trois minutes plus tard, après exactement neuf minutes de jeu, Lazar doublait l'avance des Oil Kings lors d'une supériorité numérique.

«Lorsque vous avez la chance de sortir du match une équipe comme Val-d'Or, vous devez en profiter, a noté Lazar. Nous n'y sommes pas parvenus et nous avons participé à un petit marathon.»

Les Foreurs ont réduit cette avance avec un peu moins de trois minutes à jouer à la période grâce à Ouellette-St-Amant, qui a fait dévier un tir des poignets de Ryan Graves derrière le gardien Tristan Jarry. Ils ont ramené les deux formations à la case départ au milieu de la deuxième période, grâce au but de Poudrier.

Samuelsson a redonné l'avance aux Oil Kings à 5:46 du troisième vingt, mais Henley a répliqué quelque 10 minutes plus tard, après avoir accepté une passe de Richard.

Les deux équipes ont eu des opportunités pour mettre fin à la rencontre pendant la première période de prolongation. Seulement quelques secondes après la mise en jeu initiale, Petryk a vu son tir donner contre le poteau. Le défenseur des Foreurs Phil Pietroniro a frappé la barre horizontale alors qu'il restait environ cinq minutes à jouer.

PLUS:pc