NOUVELLES

Le Nigeria demande des sanctions de l'ONU contre Boko Haram

20/05/2014 01:39 EDT | Actualisé 20/07/2014 05:12 EDT

Le Nigeria a demandé officiellement au Conseil de sécurité de l'ONU d'ajouter le groupe armé islamiste Boko Haram à une liste d'organisations considérées comme terroristes et soumises à des sanctions en raison de leurs liens avec Al-Qaïda, ont indiqué mardi des diplomates.

Le Nigeria a déposé cette demande auprès d'un Comité des sanctions contre Al-Qaïda, qui dépend du Conseil.

La décision entrera en vigueur jeudi à 15H00 heure de New York (19H00 GMT) si aucun des 15 pays membre du Conseil ne présente d'objections d'ici là.

Les sanctions que decrète le comité sont généralement des gels d'avoirs, un embargo sur les armes et des interdictions de voyager.

Ls insurgés islamistes de Bako Haram ont enlevé à la mi-avril plus de 200 lycéennes à Chibok, dans le nord-est du Nigeria, et leurs attaques sanglantes ont fait des milliers de morts depuis 2009.

L'imposition par l'ONU de sanctions internationales à l'encontre de Boko Haram avait été recommandée lors d'une conférence samedi dernier à Paris, qui réunissait les présidents nigérian, tchadien, camerounais, nigérien et béninois, ainsi que des représentants des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de l'Union européenne.

Le pays a été frappé mardi par un double attentat dans un marché fréquenté de la ville de Jos, dans le centre, qui a fait "des dizaines" de morts, selon un porte-parole du gouverneur.

avz/are

PLUS:hp