NOUVELLES

Le Malawi, un petit pays pauvre d'Afrique australe

20/05/2014 02:19 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

La République du Malawi, petit pays pauvre d'Afrique australe où des élections présidentielle, législatives et locales se déroulent mardi, est dirigée depuis avril 2012 par la présidente Joyce Banda.

+ SITUATION GEOGRAPHIQUE: Pays enclavé d'Afrique australe (118.484 km2). Limitrophe de la Tanzanie, du Mozambique et de la Zambie.

+ POPULATION: 15,9 millions d'habitants en 2012 (Banque mondiale).

+ CAPITALE: Lilongwe. La principale ville et capitale économique est Blantyre.

+ LANGUES: Anglais (officielle), chichewa.

+ RELIGIONS: Chrétiens (environ 80%), animistes et musulmans.

+ HISTORIQUE-REGIME: Protectorat britannique depuis 1891 sous le nom de Nyassaland. Entre 1953 et 1963, fédération avec la Rhodésie du Nord (actuelle Zambie) et la Rhodésie du Sud (Zimbabwe). Le pays accède à l'indépendance en 1964 et prend le nom de Malawi. En 1966, Hastings Kamuzu Banda, alors Premier ministre, devient son premier président, exerçant un pouvoir sans partage pendant trois décennies.

En 1993, sous la pression de la communauté internationale et après la publication de rapports accablants sur les droits de l'Homme, le président Banda doit accepter un référendum sur le multipartisme.

En 1994, Bakili Muluzi bat M. Banda lors des premières élections démocratiques, puis est réélu en 1999. En 2002, les députés rejettent une modification de la Constitution qui lui aurait permis de briguer un troisième mandat.

Lors des élections de 2004, Bingu wa Mutharika remporte la présidentielle, provoquant les protestations de nombreux partisans de l'opposition. Il est réélu (66%) en 2009.

Le président Mutharika décède le 6 avril 2012. Son pouvoir était contesté, sur fond de pénuries chroniques. De nombreux opposants et donateurs étrangers critiquaient une dérive autoritaire.

Le 7 avril 2012, la vice-présidente Joyce Banda, lui succède à la tête de l'Etat, bien qu'elle soit alors passée dans l'opposition.

+ ECONOMIE: Fondée sur l'agriculture: tabac (70% des exportations), thé et sucre. L'exploitation minière (uranium) n'a commencé qu'en 2009.

Près de la moitié de la population vit avec moins d'un dollar par jour.

En mai 2012, la Banque centrale a dévalué la monnaie nationale, le kwacha, de 34% par rapport au dollar, répondant à l'une des principales exigences du Fonds monétaire international (FMI) et dans l'espoir de venir en aide à son économie malade.

+ PNB: 320 dollars par habitant en 2012 (BM).

Le Malawi est secoué depuis octobre 2013 par un scandale de corruption qui a conduit Joyce Banda à limoger tout son gouvernement après la révélation de malversations éclaboussant des fonctionnaires au plus haut sommet de l'Etat. La plupart des ministres ont finalement gardé leur poste dans le nouveau cabinet, à l'exception de ceux des Finances et de la Justice.

En janvier 2014, l'aide des donateurs étrangers (150 millions de dollars) a été gelée en attendant les résultats de la campagne de lutte anti-corruption lancée par la présidente.

+ SIDA: 1,1 à 1,2 million de personnes contaminées par le VIH/sida, soit environ 11% des adultes âgés de 15 à 49 ans (Onusida).

+ FORCES ARMEES: 10.000 hommes.

acm/bc/liu/mba

PLUS:hp