NOUVELLES

Le Canadien a besoin que la chance lui sourit, et vite à part ça

20/05/2014 12:36 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - La chance devra vite sourire au Canadien, sinon la série pourrait être de courte durée.

Chez le Tricolore, on a le sentiment que si on continue de travailler comme on l'a fait dans le deuxième match, on va finir par obtenir des bonds favorables. Lundi, on estime que ce sont les Rangers de New York qui les ont eus.

«Pour avoir du succès en séries, vous devez obtenir des bonds favorables ainsi que de bonnes décisions des arbitres, a déclaré l'entraîneur Michel Therrien. Dans le moment, nous ne les obtenons pas.»

Therrien répondait à une question au sujet de la pénalité fort discutable qu'Alex Galchenyuk a écopée en deuxième période. Les Rangers en ont profité pour porter le score à 3-1.

«Je suis convaincu que si l'arbitre avait pu revoir la séquence, il aurait pris une décision différente.»

L'entraîneur des Rangers Alain Vigneault, lui, a admis que les siens avaient été quelque peu chanceux de créer l'égalité 1-1, 17 secondes seulement après le but de Max Pacioretty.

«Nous avons eu un bond favorable. Le tir a dévié sur un défenseur.»

Pour P.K. Subban, c'est l'histoire du match: les Rangers ont été plus habiles à saisir leurs occasions à l'attaque. En se sens, la défaite est encore plus dure à avaler.

«Toutes les défaites le sont (dures à avaler), a souligné Subban. Nous allons disputer les deux prochains matchs à l'étranger. Ce sera le moment de montrer notre grande force de caractère. Nous sommes tombés à court ce soir, mais l'atmosphère demeure positive. Nous avons le sentiment de pouvoir faire encore mieux.»

Disant que l'équipe avait joué nerveusement par moments lundi, le défenseur Josh Gorges a ajouté que ses coéquipiers et lui n'avaient pas dit leur dernier mot.

«Nous allons nous rendre à New York pour lutter pour notre survie. C'est l'attitude que nous devons afficher. Nous n'avons pas accompli le travail à domicile, et nous devrons tout donner dans le troisième match.

«Nous avons été compétitifs ce soir et, tant que nous mettrons à l'épreuve le gardien plus de 40 fois, de bonnes choses vont finir par nous arriver», a-t-il résumé.

Subban et le capitaine Brian Gionta ont eu de bons mots à l'endroit de Dustin Tokarski.

«Il a très bien fait. Nous ne pouvons pas demander mieux, a dit Subban. Il a fermé la porte. Il nous as donné la chance de l'emporter. C'est tout ce qu'on demandait.»

«Il a été excellent. Il a fait de bons arrêts, a relevé Gionta. Ce n'était pas une situation facile pour un jeune comme lui, mais il s'est très bien tiré d'affaire.»

Vigneault se doutait

Alain Vigneault a fait une révélation étonnante, en disant après le match que la présence de Tokarski devant le filet n'avait pas surpris outre mesure les Rangers.

«Nous avions eu vent de la blessure de Carey Price la veille, et nous nous doutions que le Canadien pouvait y aller avec Tokarski. C'est un petit monde que celui du hockey...», a-t-il confié.

Une révélation que Therrien a pris avec un grain de sel.

«Alain doit avoir de bons informateurs. Je ne suis pas sûr qu'il le savait moi», a-t-il répondu.

Le Canadien va avoir congé d'entraînement, mardi, tandis que Vigneault a dit que la pause de deux journées avant le match numéro trois tombe pile pour ses troupiers parce qu'ils ont joué deux séries de sept matchs jusqu'à maintenant.

PLUS:pc