NOUVELLES

La coopération spatiale avec la Russie doit continuer (agence spatiale allemande)

20/05/2014 09:35 EDT | Actualisé 20/07/2014 05:12 EDT

L'Agence spatiale allemande (DLR) a plaidé mardi pour préserver la coopération dans ce domaine avec la Russie, indépendamment des tensions politiques entre les Européens et Moscou.

Les événements en Ukraine, et les tensions avec la Russie qui en découlent "c'est quelque chose qui nous interpelle", a déclaré lors d'une conférence de presse le président du DLR, Johann-Dietrich Wörner, mais "notre position est que la science ne doit pas être entravée". C'est pourquoi "j'ai mené ces derniers jours beaucoup de discussions, avec la Russie, avec les Etats-Unis", a-t-il ajouté.

"Nous essayons de tout faire pour que l'industrie spatiale soit aussi à l'avenir un élément fédérateur, au-delà des frontières terrestres", a insisté M. Wörner, "la chose à faire est de faire avancer la coopération dans toutes les directions".

Russie et Europe coopèrent notamment dans le lancement de satellites européens grâce aux fusées russes Soyouz, depuis le site guyanais de Kourou.

La semaine dernière, la Russie avait menacé de remettre en cause la coopération spatiale avec les Etats-Unis face aux nouvelles sanctions économiques adoptées elle. Or, les vaisseaux russes Soyouz sont, depuis l'arrêt des navettes spatiales américaines, le seul moyen d'acheminer et de rapatrier les équipages de l'ISS.

Le DLR est un organisme public, qui supervise la recherche allemande dans l'aéronautique et le domaine spatial.

mtr/oaa/abk

PLUS:hp