NOUVELLES

Grève dans le platine sud-africain: la justice tente une médiation

20/05/2014 11:59 EDT | Actualisé 20/07/2014 05:12 EDT

Les principaux producteurs mondiaux de platine, paralysés par un conflit salarial depuis quatre mois en Afrique du Sud, et le syndicat à l'origine du mouvement, ont accepté mardi la médiation d'un juge, selon un communiqué des trois entreprises.

Anglo American Platinum (Amplats), Impala Platinum (Implats) et Lonmin, respectivement numéro un, deux et trois de ce métal précieux, et le syndicat radical Amcu "ont accepté une médiation du conflit salarial facilité par le tribunal du travail".

Cet effort de médiation, prévu pour durer "jusqu'à trois jours", débutera "mercredi" selon le communiqué, sous l'égide d'un juge rattaché au tribunal du travail de Johannesburg.

Amcu avait saisi la justice la semaine passée pour empêcher les compagnies minières d'envoyer des SMS aux mineurs pour leur demander de revenir à leurs postes et mettre fin à la grève entamée le 23 janvier.

Mais la médiation du juge "sera plus large que ça. Elle portera sur le conflit fondamental opposant les parties", a précisé un porte-parole d'Implats, Johan Theron à l'AFP.

La grève, à laquelle le gouvernement ainsi qu'un organisme indépendant de médiation des conflits du travail (CCMA) ont tenté de mettre fin à plusieurs reprises, a fait perdre environ 18,6 milliards de rands (environ un milliard d'euros) de chiffre d'affaires aux compagnies minières.

Relativement pacifique, malgré plusieurs morts, elle a mis à genou le bassin minier de Rustenburg, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Johannesburg.

L'ONG humanitaire sud-africaine Gift of the Givers, qui intervient généralement à l'étranger, est sur place depuis cette semaine pour distribuer des colis alimentaires aux familles.

Du côté des entreprises, des stocks, d'une taille tenue secrète, ont atténué jusqu'à maintenant les répercussions de la grève sur le cours du platine à Londres, mais cela ne pourra pas durer encore bien longtemps selon des experts.

Le platine est principalement utilisé dans l'automobile pour les pots catalytiques et en joaillerie. Les piles à combustible constituent un possible débouché d'avenir pour ce métal précieux dont l'Afrique du Sud abrite 80% environ des réserves mondiales avérées.

Amcu réclame un salaire de base de 12.500 rands (880 euros) mensuels, au plus tard en quatre ans, une hausse de 150% jugée insoutenable par les compagnies qui ont révisé leur offre pour atteindre cette somme d'ici 2017, mais en y incluant primes et allocations.

La menace de restructurer les activités ou de les mécaniser n'ont pour l'instant pas fait plier le syndicat, majoritaire dans ce secteur depuis les grèves sauvages de 2012, restées dans les mémoires avec la fusillade de Marikana où la police a abattu 34 grévistes le 16 août.

clr/aub

PLUS:hp