NOUVELLES

Exécution mercredi d'un assassin au Missouri: ses avocats gardent espoir

20/05/2014 04:27 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

SAINT LOUIS, Mo. - Les avocats d'un assassin américain condamné à mort dans l'État du Missouri gardent espoir qu'un tribunal ordonne la suspension de l'exécution qui doit avoir lieu en tout début de nuit, mercredi.

Les avocats de Russell Bucklew craignent qu'une injection létale lui cause des souffrances en raison d'un rare problème de santé. Ils soutiennent que leur client souffre d'angiome caverneux, une maladie qui cause un affaiblissement et une malformation des vaisseaux sanguins.

Un tribunal d'appel a été saisi du dossier alors que l'exécution approche à grands pas. Russell Bucklew, qui a eu 46 ans la semaine dernière, doit être exécuté tout juste après minuit pour le meurtre d'un homme lors d'une série d'actes criminels en 1996.

En entrevue, lundi, avec l'agence Associated Press, le gouverneur démocrate du Missouri, Jay Nixon, a affirmé qu'il tenait compte de la demande de Russell Bucklew mais qu'il ne voyait aucune raison d'intervenir.

Il s'agirait de la première exécution aux États-Unis depuis celle de Clayton Lockett, un détenu de l'Oklahoma qui a succombé à une crise cardiaque plus de 40 minutes après le début de la procédure, le mois dernier.

PLUS:pc