NOUVELLES

Erdogan promet que les responsables du désastre minier seront punis

20/05/2014 04:13 EDT | Actualisé 20/07/2014 05:12 EDT

ANKARA, Turquie - Les personnes responsables de la pire tragédie minière en Turquie seront punies et la surveillance des mines sera améliorée, a promis mardi le premier ministre.

Recep Tayyip Erdogan a fait cette annonce au lendemain d'un mandat d'arrestation émis par la cour pour trois autres personnes.

Une enquête est en cours afin de déterminer les causes de l'incendie dans une mine de charbon qui a fait 301 morts à Soma, dans l'ouest du pays.

Ces dernières arrestations portent à huit le nombre de suspects accusés de négligence ayant causé la mort.

Selon l'agence de presse d'État Anadolu, le président et le directeur général de la compagnie minière Soma Komur Isletmer A.S., Can Gurkan et Ramazan Dogru, ont été arrêtés lundi.

Cette tragédie, qui a provoqué la colère des citoyens, survient à un moment critique pour M. Erdogan, qui lorgne du côté de la course à la présidence d'août prochain.

Dans son discours hebdomadaire aux députés du parti au pouvoir, il a dit espérer que tout le monde allait tirer les leçons de ce désastre, et a affirmé qu'il fallait être décidé à augmenter la supervision des mines et à «prendre les mesures nécessaires».

«Personne ne pourra faire oublier ce douloureux incident. Toutes les enquêtes administratives et criminelles seront menées et nous les surveillerons de près», a-t-il déclaré.

Un rapport préliminaire indique que le feu couvait dans du charbon depuis des jours avant l'incident, ce qui aurait causé l'effondrement du toit et le rejet de gaz toxiques à l'intérieur de la mine. La plupart des victimes seraient mortes après avoir inhalé ces gaz.

PLUS:pc