NOUVELLES

Tribunal sur l'ex-Yougoslavie à La Haye: Mladic entreprend sa défense

19/05/2014 05:45 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

LA HAYE, Pays-Bas - L'ancien commandant de l'armée des Serbes de Bosnie, le général Ratko Mladic, a entrepris la défense de sa cause devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), à La Haye, aux Pays-Bas.

Il a appelé un premier témoin, Mile Sladoje, un ancien officer de l'armée serbe, qui a déclaré qu'il n'avait jamais reçu l'ordre de tirer sur des civils à Sarajevo, la capitale assigée de la Bosnie-Herzégovine.

Mile Sladoje commandait le bataillon serbe à Sarajevo. Son témoignage est important pour le général Mladic car l'une des principales accusations qui pèsent contre lui est d'avoir orchestré des meurtres de civils.

Ratko Mladic, maintenant âgé de 72 ans, fait face à 11 accusations pour des atrocités commises pendant la guerre de Bosnie-Herzégovine, entre 1991 et 1995.

L'ancien président des Serbes bosniaques, Radovan Karadzic, il lui aussi jugé pour différents crimes dont celui de génocide. À l'instar de Ratko Mladic, il clame son innocence.

PLUS:pc