NOUVELLES

Risque d'inondation à Attawapiskat: plus de 1000 personnes sont évacuées

19/05/2014 04:23 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

ATTAWAPISKAT, Ont. - L'évacuation de centaines de résidents d'Attawapiskat, communauté autochtone du nord de l'Ontario menacée par les inondations, s'est conclue lundi, ont indiqué des responsables gouvernementaux.

Selon eux, plus de 1000 habitants vulnérables de cette communauté ont été évacués vers d'autres villes — Kirkland Lake, Fort Frances et Wawa, en Ontario, ainsi que Val d'Or, Rouyn-Noranda et La Sarre, au Québec.

Un porte-parole du ministère ontarien de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels précise que la surveillance des rivières Albany et Attawapiskat se poursuit.

Selon lui, des décisions seront prises au cours des prochains jours quant à un éventuel rapatriement des personnes évacuées.

Les leaders autochtones d'Attawapiskat ont déclaré l'état d'urgence en raison du risque très élevé d'inondations, et ont réclamé que les résidents vulnérables soient évacués de la communauté située sur la côte ouest de la baie James.

Une évacuation touchant plus de 1500 habitants de la Première Nation Kashechewan a aussi été complétée la semaine dernière.

PLUS:pc