NOUVELLES

Poutine rappelle ses troupes et demande à l’Ukraine d’en faire autant

19/05/2014 06:05 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT
AFP

Pendant que le président russe, Vladimir Poutine, rappelle - une nouvelle fois - ses troupes dans leurs casernes, le Kremlin annonce une rencontre avec le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, mardi.

Dans un communiqué, le Kremlin précise que le président russe a demandé au chef d'état-major de renvoyer dans leurs bases de rattachement les soldats ayant participé aux exercices dans les provinces de Rostov, Bryansk et Belgorod - frontalières de l'Ukraine. La présidence russe a justifié cet ordre par la fin des exercices de printemps.

Le président russe exige en retour que Kiev retire immédiatement ses troupes de l'est de l'Ukraine, selon le Kremlin.

S'il intervient, ce retrait russe arriverait six jours avant l'élection présidentielle anticipée de dimanche en Ukraine. L'OTAN n'a cependant constaté aucun mouvement suggérant un tel retrait des forces russes. « Nous n'avons pas constaté de mouvements accréditant cette annonce », a réagi un officier de l'Alliance sous condition d'anonymat.

La présence de soldats russes en grand nombre - estimé à 40 000 militaires par l'OTAN - dans ces régions frontalières de l'Ukraine a accentué la tension dans la région.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a estimé lundi qu'il était nécessaire de « redéfinir » les relations entre Moscou et l'OTAN à l'aune du conflit en Ukraine.

« Ces relations doivent être repensées en profondeur et, ensemble avec nos partenaires de l'Union européenne et de l'OTAN nous essayons de comprendre où nous en sommes, où nos évaluations coïncident et où elles divergent », a dit Sergueï Lavrov selon des propos rapportés lundi par l'agence de presse russe RIA.

Le 7 mai, Vladimir Poutine avait déjà annoncé leur retrait des environs immédiats de la frontière. L'OTAN comme les États-Unis avaient dit n'avoir observé aucun signe de réduction de la présence militaire russe.

Quant à la rencontre entre MM. Ban et Poutine, elle se tiendra à Shanghaï, en Chine, où les deux dirigeants discuteront de la crise ukrainienne et d'autres problématiques.

M. Ban visite la Chine pendant que M. Poutine est engagé dans un bras de fer avec l'Occident au sujet de l'avenir de l'Ukraine à la suite de l'annexion de la Crimée en mars dernier.

INOLTRE SU HUFFPOST

Chronologie de la crise en Ukraine