NOUVELLES

Pakistan: la justice acquitte un agent du FBI

19/05/2014 06:34 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

La justice pakistanaise a abandonné lundi les charges contre un agent américain du FBI arrêté récemment à l'embarquement à l'aéroport de Karachi (sud) pour "port d'armes illégal", ont indiqué des responsables.

L'homme avait été arrêté début mai lors d'un contrôle de routine à l'embarquement d'un vol pour la capitale Islamabad, porteur de 15 balles de pistolet 9mm.

Des responsables avaient ensuite reconnu que ce mystérieux passager était en fait un agent du FBI ce qui avait ravivé le souvenir de l'affaire Raymond Davis, cet employé de la CIA arrêté en janvier 2011 pour le meurtre de deux hommes à Lahore.

Lors d'une audience lundi à Karachi, le juge Hasan Ali Kalwar a rendu une ordonnance de non-lieu dans cette affaire, affirmant que la police ne lui avait présentée aucune preuve de la culpabilité de l'agent américain.

"Il n'avait aucune arme en sa possession mais seulement des balles et des magazines", a déclaré le juge selon des responsables présents à l'audience.

La police avait elle-même décidé de ne pas poursuivre l'affaire après que le ministère de l'Intérieur l'eut informée que cet agent du FBI avait le droit de voyager avec des munitions sur lui, a précisé à l'AFP Khalid Mehmood, un haut responsable des forces de l'ordre.

L'ambassade américaine avait quant à elle transmise à la justice, via un avocat, une lettre accréditant que cet agent du FBI était en mission officielle au Pakistan et qu'il était en droit de voyager avec des munitions sur lui.

Le principal intéressé avait déjà été libéré après le versement d'une caution de 10.000 dollars le 8 mai dernier.

Cet imbroglio intervient à un moment où les relations entre le Pakistan et les Etats-Unis montrent des signes d'amélioration, trois ans après l'affaire Raymond Davis qui les avait considérablement tendues.

ak/gl/fw

PLUS:hp