NOUVELLES

Oman: un ex-ministre condamné à la prison pour corruption

19/05/2014 03:02 EDT | Actualisé 18/07/2014 05:12 EDT

Un ancien ministre du sultanat d'Oman a été condamné à trois ans de prison et à une forte amende pour corruption, une première dans ce pays du Golfe qui a promis de lutter contre cette pratique, rapporte lundi la presse de Mascate.

L'ancien ministre, Mohammed Ben Nasser al-Khusaïbi, a été jugé coupable d'avoir accepté une commission pour attribuer un marché public, celui de la première phase d'extension de l'aéroport international de Mascate, selon le quotidien Oman Observer.

Il a aussi été condamné à une amende de 800.000 riyals omanais (2 millions de dollars).

Deux complices, un ancien sous-secrétaire du même ministère et le chef de l'entreprise qui a remporté le marché ont été également condamnés à trois ans de prison chacun et à de fortes amendes.

Selon le quotidien, la justice omanaise a récemment condamné un ancien PDG d'une raffinerie à trois ans de prison pour corruption.

Un homme d'affaires a été condamné à 18 ans de prison pour différentes affaires de corruption alors qu'un ancien directeur général des ports au ministère du Transport a écopé de trois ans de prison.

La lutte contre la corruption avait été l'un des thèmes forts de manifestations qui se sont déroulées dans le pays au printemps 2011, dans le sillage du Printemps arabe.

Elle a vu une mobilisation d'intellectuels et d'associations contre "la dilapidation des deniers publics" et la "corruption dans les ministères".

Le sultan Qabous d'Oman avait procédé en février 2012 à un important remaniement ministériel, écartant notamment des ministres accusés de corruption.

bur/mh/faa

PLUS:hp