NOUVELLES

Les Blackhawks ont démontré leur puissance dans le gain de 3-1 contre les Kings

19/05/2014 05:58 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

CHICAGO - Certes, les Blackhawks de Chicago ont un groupe d'attaquants expérimentés qui sont reconnus pour marquer des buts opportuns.

Et faire vibrer les cordages contre les champions en titre de la coupe Stanley n'est pas une mince tâche, non plus.

Les Kings de Los Angeles ont réalisé les obstacles qui se dressent devant eux lors du revers de 3-1 encaissé dimanche dans le match no 1 de la série finale de l'Association de l'Ouest, leurs tirs étant repoussés par le gardien Corey Crawford ou bloqués par un de ses coéquipiers. La série au meilleur des sept matchs se poursuivra mercredi à Chicago.

L'entraîneur-chef des Kings Darryl Sutter a dit que son équipe avait obtenu «plusieurs bonnes opportunités», mais a donné le crédit à Crawford pour une autre excellente performance.

Crawford a poursuivi son illustre parcours d'après-saison en réalisant 25 arrêts pour concrétiser la troisième victoire d'affilée des Blackhawks. Il a cédé trois buts pendant cette séquence, abaissant sa moyenne de buts alloués à 1,90 et haussant son taux d'efficacité à ,930 — des sommets dans la LNH.

Mais le gardien n'était pas le seul responsable du résultat. D'autres joueurs ont haussé leur niveau de jeu d'un cran pour les Blackhawks.

Les Blackhawks ont neutralisé le premier trio des Kings formé de Dustin Brown, Anze Kopitar et Marian Gaborik, qui avait entamé la rencontre avec 16 buts et 24 mentions d'assistance en 14 matchs éliminatoires.

Kopitar a entamé cette série avec cinq buts et 14 mentions d'aide, tandis que Gaborik affichait un total de neuf filets — au sommet des buteurs de la LNH. Ils n'ont toutefois rien généré lors du match no 1 de la finale de l'Ouest.

Les Blackhawks ont pu compter sur le trio de Jonathan Toews pour les affronter à cinq-contre-cinq jusqu'à la dernière minute de la rencontre, et les trois joueurs du club californien n'ont décoché que six tirs au but.

«Nous avons connu notre part de succès dans leur zone, a dit Gaborik. Nous voulons qu'ils restent dans leur zone aussi longtemps que possible, afin de créer des chances de marquer. Nous avons passé un certain temps dans leur zone, mais nous devons en générer davantage, notamment pour atteindre Crawford et obtenir quelques buts.»

Kopitar et Toews sont finalistes au trophée Selke, qui est remis au meilleur attaquant défensif de la LNH. Toews a remporté ce titre l'an dernier. Marian Hossa, qui évolue au côté de Toews, est également l'un des meilleurs attaquants défensifs du circuit Bettman.

«Je crois que les deux trios ont tous les ingrédients nécessaires pour devenir des premiers trios, les meilleurs premiers trios de la ligue, a mentionné l'entraîneur-chef des Blackhawks Joel Quenneville. C'est un bon défi pour nous. Je crois que nous sommes à l'aise avec ça, d'un côté comme de l'autre. Au bout du compte, j'espère qu'ils accompliront le travail.»

PLUS:pc