NOUVELLES

Le dialogue national toujours dans l'impasse au Venezuela

19/05/2014 04:40 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

Le dialogue national entre gouvernement et opposition demeurait lundi dans l'impasse au Venezuela faute d'accord entre les parties après deux jours de réunion avec les médiateurs de l'Union sud-américaine des nations (Unasur).

"Les ministres des Affaires étrangères du Brésil, de Colombie et d'Equateur, ainsi que le nonce (apostolique au Venezuela) poursuivent leurs efforts pour rétablir les conditions d'une reprise du dialogue", a déclaré à la presse Ramon Guillermo Aveledo, secrétaire général de la coalition d'opposition de la Table de l'unité démocratique (MUD), à la sortie d'une nouvelle rencontre de plus de trois heures avec les médiateurs à Caracas.

La semaine dernière, l'opposition avait annoncé son retrait des commissions de travail mises en place par le gouvernement après l'arrestation de plusieurs centaines d'étudiants, critiquant également le manque d'avancées concernant les accords conclus lors des précédentes réunions.

Ce dialogue inédit instauré sous l'égide de l'Unasur depuis début avril vise à mettre un terme aux protestations contre le président socialiste Nicolas Maduro entamées en février par des étudiants puis relayées par l'opposition.

Les protestataires critiquent l'insécurité galopante, les pénuries, l'inflation et la répression policière envers les manifestants.

Pour reprendre la voie des négociations, l'opposition demande notamment la désignation d'une commission "indépendante" pour enquêter sur les manifestations anti-gouvernementales qui ont fait officiellement 42 morts, 800 blessés alors que 252 personnes sont toujours détenues.

La MUD demande également la libération des étudiants et opposants arrêtés lors des manifestations.

Vendredi soir, le président Maduro avait affirmé que "le dialogue est déjà en soi un résultat positif".

pc/val/hdz/rhl

PLUS:hp