NOUVELLES

Hommage du prince Harry aux victimes britanniques de la 2de guerre en Italie

19/05/2014 12:12 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

Le prince Harry, aux côtés de vétérans de la bataille de Monte Cassino (centre), a rendu hommage lundi aux victimes britanniques de cet affrontement durant lequel des dizaines de milliers de soldats trouvèrent la mort de janvier à mai 1944.

Le "capitaine Wales", qui a servi sous les couleurs de l'armée à deux reprises en Afghanistan, s'est longuement recueilli sur les 14.000 tombes britanniques du cimetière de Cassino, situé à environ 140 km au sud-est Rome.

"C'est important que le sacrifice qui a été fait ne soit pas oublié", a déclaré Jonathan Boardman, archidiacre de l'Eglise anglicane en Italie, en marge de la cérémonie.

L'un des vétérans de la campagne d'Italie, Fred Mason, venu des West Midlands, a raconté à la presse être "ému".

"Mais c'est également dommage de revenir ici et de voir que les jeunes ne peuvent pas s'y rendre et voir ça. Que nous seuls, les vétérans, soyons là", a-t-il déploré.

Il a ajouté qu'il espérait quand même "que ces jeunes n'aient pas à vivre ce qu'(eux ont) vécu", "qu'ils vivent en paix", a-t-il souhaité.

Pour Lolita Vittiglio, une habitante de Cassino, cette période de l'histoire fait partie "de celles qui ont peut-être été un peu mises de côté".

"Pourtant, c'est notre histoire, l'histoire de nos grands-pères et c'est toujours pertinent de s'en souvenir", a souligné la jeune femme.

La bataille s'est déroulée dans et autour de la petite ville de Cassino. La victoire des Alliés permit d'ouvrir la route de la capitale italienne. Quatre assauts des troupes alliées contre les lignes allemandes furent nécessaires pour y parvenir.

Quelque 55.000 soldats alliés et 20.000 Allemands sont morts au cours de cette bataille.

Durant les affrontements, le monastère médiéval de Monte Cassino, situé sur une butte, a été détruit par les bombes lâchées par les avions américains, les Alliés croyant que les Nazis utilisaient le site comme un bastion défensif.

L'abbaye a depuis été reconstruite pierre par pierre.

Dans l'après-midi, le prince Harry, quatrième dans l'ordre de succession au trône britannique, s'est rendu en visite au Colisée à Rome. Il devait ensuite s'envoler pour Londres.

mhm-dt-lrb/fka/cgu

PLUS:hp