DIVERTISSEMENT

Cannes: Tommy Lee Jones présente un «western féministe» avec «The Homesman»

19/05/2014 12:45 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

CANNES, France - Oubliez le film western mettant en vedette un ténébreux cowboy et où les femmes disent adieu à leur homme avant qu'il ne parte à l'aventure.

Le deuxième film de Tommy Lee Jones, présenté dimanche à Cannes, porte sur une agricultrice célibataire des plaines du Nebraska, incarnée par Hilary Swank, durant la conquête de l'Ouest.

Le film porte sur cette Mary Bee Cuddy, qui se porte volontaire pour mener en Iowa trois femmes ayant perdu la raison. Sur sa route, elle rencontre un hors-la-loi, joué par Jones, avec qui elle s'associe pour terminer le voyage.

Sur leur route, Mary Bee Cuddy et les trois femmes sont le plus souvent considérées comme de simples marchandises expédiées vers l'Ouest. Selon le réalisateur, c'est là que prennent les racines du sexisme actuel. Toutes les femmes ont déjà senti qu'elles étaient vues comme un objet, considère Tommy Lee Jones, et il y a des raisons historiques à cela.

Il s'agit du deuxième film de l'acteur en tant que réalisateur. «Trois Enterrements» («The Three Burials of Melquiades Estrada») avait obtenu d'excellentes critiques en 2005.

«The Homesman», qui met également en vedette Meryl Streep, John Lithgow et Hailee Steinfeld, a reçu un accueil plus mitigé à Cannes.

M. Jones refuse de classer son film comme un western. «Je ne comprends pas le mot 'genre'. Ce film porte un regard sur la conquête de l'Ouest, c'est une manière de voir ce que les élèves américains apprennent sur la 'destinée manifeste'», a-t-il dit aux journalistes.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les meilleures photos du Festival de Cannes 2014