DIVERTISSEMENT

«L'auberge des morts subites» : les mots de Félix Leclerc au théâtre

19/05/2014 05:01 EDT | Actualisé 19/05/2014 05:01 EDT
Courtoisie Comédie humaine

On se souvient davantage de Félix Leclerc pour son œuvre de poète et de chansonnier que pour ses réalisations au théâtre. Et pourtant, l’homme a signé une quinzaine de pièces entre 1947 et 1974 et a joué les textes de Molière à deux reprises, en 1946, avec la troupe Les Compagnons de Saint-Laurent.

Alors que 2014 marque le 100e anniversaire de naissance du grand Félix et les 25 ans de son décès, la compagnie La Comédie humaine ravive le souvenir de l’artiste en présentant, depuis l’automne dernier, L’auberge des morts subites, l’une de ses créations, qu’il a mise en scène pour la première fois en 1963, d’abord dans la petite salle du Gesù, puis au Monument-National, à Montréal.

Sous la direction de Michèle Deslauriers, les comédiens Chantal Baril, Gary Boudreault, Robert Brouillette, Stéphan Côté, Pierre Gendron, Jean Maheux, André Lacoste et Anie Pascale incarnent les personnages colorés de cette mise en perspective de certains comportements matérialistes des êtres humains. Dans une auberge à mi-chemin entre ciel et terre, un homme d’affaires de Toronto, une comédienne prétentieuse, un campagnard goinfre et un intellectuel français, tous morts subitement, tenteront de convaincre les anges de descendre sur terre… alors que ceux-ci chercheront plutôt à les entraîner vers les cieux. Le personnel céleste et l’ancien portier terrestre de l’établissement feront tout ce qui est en leur pouvoir pour «déshumaniser» les êtres humains. L’ensemble propose une réflexion sur notre attachement aux biens matériels. Serions-nous prêts à tout abandonner, pour une raison ou une autre?

Après avoir été présentée partout en province depuis octobre dernier, L’auberge des morts subites tiendra l’affiche du Théâtre Hector-Charland, à L’Assomption, du 12 au 28 juin, puis se transportera au Centre culturel de Beloeil, du 3 juillet au 2 août. Notons que le spectacle se décline en deux temps; avant la levée du rideau, l’acteur et chanteur Stéphan Côté interprètera des chansons de Félix Leclerc dans le hall du théâtre, où seront aussi exposés images et portraits de la vie et de la carrière de la défunte légende.

Pour plus d’informations sur L’auberge des morts subites, consultez le www.lacomediehumaine.ca.