DIVERTISSEMENT

«The Homesman» de Tommy Lee Jones en compétition à Cannes

18/05/2014 09:59 EDT | Actualisé 18/05/2014 10:00 EDT

Dimanche 18 mai, Tommy Lee Jones arrête son chariot bâché sur la Croisette et vient présenter The Homesman, western atypique adapté d'un roman de Glendon Swarthout. Il s'y met en scène, déserteur bourru acceptant d'accompagner un quatuor de femmes marquées de manière plus ou moins indélébile par la rudesse de l'Ouest. Découvrez l'histoire racontée par ses protagonistes dans la vidéo exclusive ci-dessus.

C'est qui derrière la caméra?

Tommy Lee Jones qui signe à 67 ans son deuxième film. Le premier, Trois Enterrements, avait déjà été accueilli à Cannes en 2005 et l'acteur texan était reparti avec le prix d'interprétation masculine confirmant le vieil adage, "on n'est jamais mieux servi que par soi-même". Jones aime jouer les cow-boys, excentrique dans Les Disparues, taciturne la mini-série Lonesome Dove aux côtés de Robert Duvall ou contemporain dans le No Country for Old Men des frères Coen.

Qui crève l'écran?

Hilary Swank, double Oscars pour Boys Don't Cry et Million Dollar Baby, refait surface en femme à poigne mais fragile. Depuis Le Dahlia noir, l'actrice a multiplié les projets sans grand succès - comme le biopic raté sur Amelia Earhart - et entend bien se relancer. Un casting riche en seconds rôles renommés, Meryl Streep (à la limite du caméo), la jeune Hailee Steinfeld (True Grit) et des vrais visages William Fichtner et Tim Blake Nelson.

Ça raconte quoi?

En 1854, trois femmes ayant perdu la raison sont confiées à Mary Bee Cuddy, une pionnière forte et indépendante originaire du Nebraska. Sur sa route vers l’Iowa, où ces femmes pourront trouver refuge, elle croise le chemin de George Briggs, un rustre vagabond qu’elle sauve d’une mort imminente. Ils décident de s'associer afin de faire face, ensemble, à la rudesse et aux dangers qui sévissent dans les vastes étendues de la Frontière américaine.

La bande-annonce:

L'extrait:

Les images:

The Homesman de Tommy Lee Jones

INOLTRE SU HUFFPOST

Cannes 2014: les films en compétition