NOUVELLES

Présidentielle le 25 mai en Ukraine: mode d'emploi

18/05/2014 06:02 EDT | Actualisé 18/07/2014 05:12 EDT

Plus de 36 millions d'électeurs sont appelés le 25 mai à voter en Ukraine pour élire leur président après des mois d'une crise qui a vu la fuite de l'ex-dirigeant Viktor Ianoukovitch et a conduit le pays au bord de la guerre civile.

Il s'agit du sixième scrutin présidentiel depuis l'indépendance de cette ex-république soviétique en 1991. Le vainqueur, élu pour cinq ans, deviendra le 5e président de l'Ukraine.

Les noms de 21 candidats sont inscrits sur les bulletins de vote, mais deux ont déjà annoncé qu'ils se retiraient de la course présidentielle.

Le milliardaire pro-occidental Petro Porochenko est donné grand favori par les instituts de sondage avec autour de 30% des intentions de vote, loin devant l'ex-Premier ministre et égérie de la Révolution orange de 2004, Ioulia Timochenko. Derrière, les 17 autres candidats recueillent chacun moins de 4% des intentions de vote.

Si 36 millions d'électeurs doivent voter, l'insurrection pro-russe dans l'est du pays, particulièrement dans les régions de Lougansk et de Donetsk, pourrait empêcher près de 2 millions d'électeurs de voter.

Et les électeurs de Crimée, la péninsule rattachée à la Russie au terme d'une occupation par des forces russes et d'un référendum que la communauté internationale ne reconnaît pas, peuvent en théorie quitter la région et voter dans un bureau de vote du sud de l'Ukraine.

Le vote, qualifié de crucial par les Occidentaux et raillé par la Russie qui le compare à un exercice de démocratie "au son des canons", commencera à 8H00 (05H00 GMT) et se terminera à 20H00 (17H00 GMT).

Aucune participation minimum n'est requise pour valider le scrutin, depuis une modification en mars de la loi électorale. Autrement dit, même l'impossibilité pour les bureaux de vote d'ouvrir dans les zones tenues par les rebelles pro-russes n'est pas de nature à invalider l'élection.

Si aucun candidat ne réunit plus de 50% des suffrages exprimés, un second tour est prévu trois semaines plus tard, le 15 juin, pour les deux candidats arrivés en tête.

Trois instituts de sondage indépendants vont publier dès la fermeture des premières sondages à la sortie des bureaux de vote. Les tout premiers résultats officiels seront annoncés dans la nuit, à partir de minuit (21H00 GMT)

os-kat/neo/jh

PLUS:hp