NOUVELLES

Plus de 3000 Chinois évacués du Vietnam

18/05/2014 03:16 EDT | Actualisé 18/07/2014 05:12 EDT
AFP

Plus de 3000 ressortissants chinois ont été évacués du Vietnam à la suite des émeutes antichinoises sanglantes qui y ont éclaté cette semaine, rapporte dimanche l'agence de presse Chine nouvelle.

Un projet de forage pétrolier dans une zone de mer de Chine revendiquée par Hanoï est à l'origine du déclenchement de ces violences lors desquelles, selon un bilan du ministère des Affaires étrangères repris par l'agence de presse officielle, deux Chinois ont été tués et plus de 100 autres blessés. 500 entreprises chinoises ont été la cible de manifestations violentes.

La diplomatie chinoise a fait savoir dans un communiqué que 16 personnes grièvement blessées avaient été évacuées dimanche matin par avion.

Pékin doit envoyer dimanche cinq navires au Vietnam afin d'accélérer les opérations d'évacuation, précise Chine nouvelle qui cite le ministère des Transports.

Samedi, le ministère chinois des Affaires étrangères a déconseillé à ses ressortissants de se rendre au Vietnam et a recommandé à ceux qui s'y trouvent déjà de ne pas sortir de chez eux.

Précautions

La compagnie aérienne chinoise Spring Airlines a par ailleurs fait savoir, selon Chine nouvelle, qu'elle comptait suspendre ses vols nolisés en partance de Shanghai vers le Vietnam à partir de lundi.

Hanoï s'est engagé samedi à prévenir de nouvelles violences et un haut responsable de la police, Hoang Kong Tu, a défendu les forces de sécurité, accusées d'inertie face aux manifestants.

Dimanche, d'importantes forces de police ont été déployées dans les rues et plusieurs arrestations ont eu lieu à Hanoï, la capitale, et à Ho Chi Minh-Ville où des manifestants tentaient de se regrouper, ont rapporté des témoins.

« Nous avions l'intention de manifester en soutien à notre gouvernement pour chasser cette plate-forme de forage des eaux territoriales du Vietnam », a expliqué un ancien colonel de 74 ans, Van Cung, qui a tenté avec d'autres de manifester devant l'ambassade de Chine.

INOLTRE SU HUFFPOST

La pollution paralyse Harbin en Chine