NOUVELLES

Ouverture des bureaux de vote en Grèce pour les élections locales

18/05/2014 12:20 EDT | Actualisé 17/07/2014 05:12 EDT

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche matin pour le premier tour des élections locales en Grèce, un test de mi-mandat pour la coalition droite-socialiste d'Antonis Samaras, face au parti de gauche radicale Syriza, avant un second tour coïncidant avec les européennes.

Ce scrutin à la majorité absolue, visant à élire 325 maires et 13 présidents de régions, permettra de déceler les tendances de l'électorat vis-à-vis de la coalition au pouvoir depuis deux ans -- sous la direction de ce Premier ministre conservateur --, usée par la politique de rigueur mais qui se prévaut d'une "stabilisation" politique et économique après quatre ans de crise.

"Le vote de dimanche est basé sur des caractéristiques locales mais sur le fond, c'est une épreuve de force entre ceux qui tolèrent la politique du gouvernement et ceux qui souhaitent envoyer un message de protestation", estime Thomas Gerakis, directeur de l'Institut de sondage Marc.

La polarisation est patente dans les enquêtes d'opinion, surtout pour le second tour, qui se déroulera le même jour que les européennes du 25 mai: Nouvelle-Démocratie (droite) est au coude à coude avec Syriza, qui incarne l'opposition à la politique d'austérité et profite de l'effondrement des socialistes du Pasok.

Le grand enjeu des élections locales est traditionnellement la région d'Athènes (Attique), qui rassemble à elle seule 30% du corps électoral.

Vu le discrédit actuel dont souffrent les responsables politiques grecs, en raison de la crise, l'abstention est attendue à des niveaux très élevés.

Ouverts à 07h00 locales (04h00 GMT), les bureaux de vote ferment à 19h00 (16h00 GMT). Des sondages à la sortie des urnes sont prévus dans la foulée avant les premiers résultats vers 20h00 GMT.

smk/lv

PLUS:hp