NOUVELLES

Controverse entourant un foyer d'accueil: le conseiller Doug Ford en remet

18/05/2014 01:38 EDT | Actualisé 18/07/2014 05:12 EDT

TORONTO - Le conseiller municipal torontois Doug Ford, frère du maire Rob Ford, maintient ses commentaires au sujet de la présence dans son arrondissement d'une maison pour jeunes aux prises avec des retards de développement.

Lors d'une entrevue diffusée dimanche par la chaîne de télévision CP24, Doug Ford réplique à ceux qui l'ont critiqué pour avoir déclaré que le foyer d'accueil avait «ruiné» le quartier, dont l'ancien député libéral Bob Rae.

M. Ford a été rappelé à l'ordre sur les réseaux sociaux, après que ses commentaires eurent été rapportés par un journal local, l'«Etobicoke Guardian».

Le conseiller a déclaré à CP24 qu'il avait été induit en erreur quant aux résidents du centre et aux règles de l'établissement.

M. Ford affirme que les occupants de la résidence ont des tendances violentes et sont autorisés à quitter le centre sans supervision, et les accuse d'avoir causé des problèmes dans le quartier.

Dans un courriel transmis à La Presse Canadienne, une porte-parole du centre Griffin, Deanna Dannell, a indiqué que l'établissement avait eu plusieurs contacts avec M. Ford avant l'ouverture du foyer d'accueil. Selon Mme Dannell, le conseiller savait à l'avance qui seraient les résidents du centre et quels types de services y seraient offerts.

M. Ford a déclaré qu'il serait heureux de connaître l'adresse de toute personne qui l'a critiqué pour ses commentaires et de «mettre la maison à côté de leur porte pour voir s'ils aimeront ça».

PLUS:pc