NOUVELLES

Sept cent migrants tentent d'entrer de force dans l'enclave espagnole de Melilla

17/05/2014 03:43 EDT | Actualisé 17/07/2014 05:12 EDT

MADRID - Quelque 700 migrants africains ont tenté, samedi, de franchir les clôtures de barbelés érigées autour de l'enclave espagnole de Melilla, dans le nord du Maroc, mais ont été repoussés par les gardes-frontières espagnols et marocains.

Dans un communiqué, les autorités espagnoles ont affirmé qu'environ 500 personnes s'étaient d'abord précipitées vers la frontière, samedi. Une vingtaine d'entre elles sont restées accrochées au sommet des barrières de six mètres de haut pendant une demi-heure avant d'être escortées par les forces marocaines.

Deux heures plus tard, un autre groupe d'environ 200 migrants a été intercepté par la police du Maroc.

Situées sur la côte nord du Maroc, les enclaves espagnoles de Melilla et de Ceuta sont souvent prises d'assaut par des migrants africains qui souhaitent se rendre en Europe.

L'Espagne et le Maroc ont renforcé la surveillance aux frontières en février après que 15 migrants se furent noyés en tentant d'entrer à Ceuta par la mer.

PLUS:pc