NOUVELLES

McInerney marque encore et l'Impact fait match nul 1-1 contre le United

17/05/2014 09:14 EDT | Actualisé 17/07/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Ce n'est peut-être pas une victoire, mais l'Impact de Montréal a tout de même arraché un point au D.C. United, samedi, puisque les deux équipes ont fait match nul 1-1.

Jack McInerney a ouvert la marque pour l'Impact (1-5-4) à la 56e minute et Eddie Johnson a fourni la réplique pour le United (4-3-3) à la 84e.

L'Impact a bien tenté de s'accrocher avec une avance d'un but après la réussite de McInerney, mais la défensive a montré ses failles une fois de trop.

«C’est un peu décevant, mais je sais que nous pourrons bâtir sur ce match, a indiqué l’entraîneur-chef de l'Impact Frank Klopas. Les deux équipes ont obtenu des chances. Ce fut un bel effort du groupe et nous avons connu de bons moments dans ce match. Nous aurons maintenant une semaine pour travailler avant de retourner sur la route.»

Le gardien de l'Impact Troy Perkins a dû se distinguer afin de permettre à son équipe de quitter la capitale américaine avec un point en frustrant Fabian Espindola au début des arrêts de jeu. Perkins a effectué trois arrêts au cours de la partie.

À l'autre bout du terrain, Bill Hamid a aussi bien fait avec cinq arrêts.

«C’est un de nos meilleurs matchs de la saison. Ce fut un effort fantastique de l’équipe, a mentionné Perkins. Nous méritions mieux, mais un match nul sur la route est un bon résultat. Nous ne sommes pas déçus, mais nous ne sommes pas heureux non plus. Il faut trouver une façon de franchir la prochaine étape.»

McInerney remplaçait le joueur étoile Marco Di Vaio, toujours blessé à une jambe, comme attaquant de pointe au sein du onze montréalais. McInerney totalise maintenant cinq buts en sept matchs, toutes compétitions confondues, depuis son arrivée avec l'Impact.

L'Impact disputera son prochain match samedi prochain, quand il rendra visite aux Rapids du Colorado.

Le premier quart d'heure a été nettement à l'avantage des locaux, qui ont même vu le ballon atteindre la barre horizontale à la 15e minute quand une remise devant le filet a dévié sur Wandrille Lefèvre par-dessus Perkins.

Felipe a ensuite gaspillé la première belle occasion de l'Impact à la 19e minute. À la suite d'un revirement provoqué par Hassoun Camara, Felipe s'est amené devant la surface de réparation, mais sa frappe de la gauche a raté la cible.

Le United a menacé à nouveau à la 38e et la 39e, mais sans arriver à concrétiser ses efforts.

Sanna Nyassi a ensuite obtenu deux belles occasions avant la fin de la deuxième demie. Le milieu de terrain de l'Impact a cependant été frustré à chaque fois par Hamid.

Les deux équipes ont continué à s'échanger les occasions en début de deuxième demie, mais c'est finalement l'Impact qui a pris le contrôle à la 56e minute de jeu. Patrice Bernier a lancé Justin Mapp sur l'aile gauche et ce dernier a transporté le ballon jusque dans le fond du territoire du United. Mapp a ensuite remis devant à McInerney, qui en a profité pour inscrire son deuxième but en MLS avec l'Impact.

«Je connais mieux les joueurs et le style de jeu de l’équipe donc cette transition produit maintenant des buts, a dit McInerney. J’espère que nous pourrons poursuivre ainsi pour le reste de la saison.»

Les visiteurs ont obtenu une chance en or de doubler leur avance à la 64e minute. Nyassi, encore lui, a à nouveau été frustré par Hamid et le retour s'est retrouvé au bout du pied de McInerney. La frappe de l'attaquant montréalais a cependant été arrêtée par le défenseur du United Chris Korb.

Le United a ensuite commencé à augmenter la pression et ses efforts ont enfin porté fruit à la 84e minute.

Espindola a centré le ballon par-dessus les défenseurs montréalais Heath Pearce et Jeb Brovsky et Johnson y est allé d'une tête parfaite, forçant ainsi les deux équipes à se partager les points.

PLUS:pc